Du suspense à couper le souffle hier matin au gymnase La Promenade pour la finale de la compétition par équipes dames en badminton. Maurice a remporté la médaille d’or après haute lutte (2h45) aux dépens des Seychelles (3-2).
Un match fertile en rebondissements avec l’équipe mauricienne comblant à deux reprises son retard. C’est le dernier match qui a décidé du sort de cette finale où la paire Amrita Sawaram-Bhavna Sawaram a fait durer le suspense jusqu’au bout en concluant en beauté le troisième set l’opposant au tandem Jessy Mancienne-Katherina Paulin.
Amrita Sawaram ne pouvait contenir ses larmes après avoir offert la médaille d’or à ses coéquipières. « C’est énorme. Nous avons mal débuté cette partie car ma soeur et moi nous sommes associées pour la première fois dans un tournoi international. Les automatismes ont tardé à fonctionner. Mais nous sommes bien revenues pour l’emporter. C’est une victoire pour toute l’équipe car tout le monde a bien travaillé. Je dédie également cette médaille à mon père récemment décédé », lâchait-elle avec un gros pincement au coeur.
En tout cas, cette finale avait mal débuté pour Maurice avec cette défaite de la n°1, Karen Foo Kune, contre Allisen Camille, 0-2. « Je ne suis pas bien entrée dans mon match. J’étais perturbée par ce bouillant public seychellois. Certes, je suis deçue mais je suis autant contente car au final nous avons gagné », remarque Karen Foo Kune.
Sa déception sera toutefois de courte durée après que sa soeur cadette, Kate, eût remis les pendules à l’heure en disposant de Cynthia Course (2-0). L’espoir renaît mais les Seychelles reprennent l’avantage au cours de la troisième rencontre. Shama Aboobakar, vainqueur du premier set (21-18), s’incline lors de deux précédents sets (16-21, 19-21).
Le doute s’installe dans le camp mauricien car il faut tout donner dans les matches en double. La paire Shama Aboobakar-Yeldy Louison remet Maurice sur les rails en prenant le meilleur d’Allisen Camille-Cynthia Course, 2-0. À 2-2, tout se décide dans la dernière manche avec les soeurs Sawaram.
Associées pour la première fois, Amrita et Bhavna Sawaram prennent du temps avant de trouver leurs repères. Entre-temps, elles perdent le premier set 15-21. La pression monte. Les Sawaram Sisters redonnent de l’espoir à la sélection mauricienne en se battant à fond, comme en témoigne le score de 22-20.
Continuant sur leur lancée, elles démarrent bien le dernier set mais les Seychelloises ne se font pas distancer. Toutefois, Amrita et Bhavna Sawaram appuient sur l’accélérateur pour conclure à 21-16 pour ainsi offrir à Maurice sa première médaille d’or en badminton.
Pour le responsable de la sélection mauricienne, Theyvarajen Ponambalum, c’est une très belle performance des filles. « Nous remportons l’or comme en 2003. Les Seychelles étaient notre principal challenger. Nous avions un titre à défendre et nous l’avons fait avec brio. Je remercie tous ceux qui ont contribué à ce succès. Un grand bravo à eux. »
À noter que la troisième place est revenue à La Réunion, qui a pris le meilleur de Madagascar 5-0.