Maurice a concédé une défaite in-extrémis de 2-3 hier face au Nigeria en demi-finales du tournoi par équipes mixte des 11es championnats d’Afrique qui se disputent depuis lundi en Algérie. Elle enlèvent donc le bronze.
Les nôtres ont cédé dans le double mixte décisif après avoir pris l’avantage à deux reprises en enlevant tour à tour le simple hommes et le double hommes. Mais les Nigérians sont toujours revenus dans la partie grâce à la supériorité de leurs joueuses avant de faire la différence.
Les protégés du coach malaisien Nanthakumar Tarbadas n’ont donc pas à rougir de cette défaite tant ils se sont déménés sur le court face à une équipe adverse considérée de loin comme la grande favorite au titre. Mais le verdict aurait pu basculer dans le camp mauricien n’était la défaite de la paire du double mixte  composée de Julien Paul et Aurélie Allet. Celle-ci s’inclina 14-21,18-21 face aux Nigérians Habeeb Bello et Dorcas Adesokan.
Avant ce face-à-face où une victoire nigériane, sans doute moins laborieuse, était attendue suivant leur démonstration livrée dans la poule B contre l’Afrique du Sud (4-1), les Seychelles (5-0) et l’Egypte, le DTN de la sélection mauricienne accordait néanmoins une mince chance de victoire évaluée à 51-49 au Nigeria en se basant sur la mise en place d’une bonne stratégie d’attaque. « Nos garçons doivent faire mieux de ce qu’ils ont réalisé jusqu’ici pour s’assurer la victoire tout en comptant sur le soutien de l’équipe féminine» avait-t-il prévu.
Et il faut bien avouer que les garçons ont été exacts au rendez-vous. Aatish Lubah enlevant d’entrée le simple hommes en trois sets 21-16, 20-22, 21-17 face à Hebeeb Bello. Dans le simple dames qui suivit, Dorcas Adebaye égalisa à une victoire partout en dominant Shaama Sandooyeea 21-12, 21-15. Maurice reprit les devants par l’entremise de sa paire du double hommes composée de Lubah-Paul qui l’emportèrent 21-18, 21-14 contre Usman Isaaq-Olamide Adebaye. Mais le paire Nigériane Augushaa Sunday-Zainab Momoh répliqua en enlevant le double dames 21-17, 21-18 face aux Mauriciennes Sandooyea et Rheeya Dookhee.
Restait donc le double mixte décisif à jouer. Mais la paire Julien Paul-Aurélie Allet était écartée en deux sets par les Nigérians Bello-Dorcas. L’empoignade entre les deux équipes aura duré 3h40’24 secondes.
« Physiquement et au plan de la qualité et de l’aptitude, les joueurs nigérians étaient légèrement au dessus des nôtres. Les Nigérianes étaient également supérieures en qualité et aptitude. De plus, elles ont 18 ans et l’âge est un facteur déterminent sans compter qu’elle sont également en bonne condition physique. Nos joueuses sont plus jeunes n’ayant que 15-16 ans », analyse ainsi le DTN.
A defaut de l’argent Maurice se contente donc du bronze dans le tournoi par équipes. Mais il lui reste maintenant le tournoi individuel à négocier de la meilleure façon possible, d’autant que les victoires d’Aatish Lubah en simple hommes et en double hommes avec Julien Paul peuvent en dire long sur leur possibilité d’avancer le plus loin possible dans le tableau.