Les badistes mauriciens sont rentrés de leur tournée africaine avec trois médaille de bronze dans les valises obtenues aux Internationaux d’Afrique du Sud à Pretoria (4-7 décembre) et aux Internationaux du Botswana (11-14 décembre).
Eliminées en demi-finales à Pretoria, la paire championne d’Afrique du double dames composée de Kate Foo Kune et Yeldy Louison a chuté 9-21,12-21 face aux Turques Nal Kader-Yazgan Ebru. En double mixte Sahir Edoo et Yeldy Louison ont été défaits 14-21, 11-21 par les Sud-Africains Prakash Vijayanath et Stacey Doubell. Les deux paires victorieuses se sont ensuite inclinées en finale, la première face aux n°1 du tournoi, les Turques Cemre Fere et Ebru Tunali qui remportèrent le titre 14-21, 21-11, 21-10 et l’autre contre les Sud-Africains Cameron Coetzer et Michelles Butler Emmertt victorieux sur le score serré de 25-23,19-21, 21-15. Cette paire sud-africaine avait éliminé au 2e tour les Mauriciens  Aatish Lubah-Kate Foo Kune 23-21, 21-13.  
Au Botswana, le tandem Kiran Baboolall-Christopher Paul a atteint le dernier carré avant de céder en deux sets 20-22, 11-21 face aux grands favoris du tableau, les Sud-Africains Andries Malan et Willem Viljoen.
Ce sont les seules médailles remportées par les Mauriciens lors de leur tournée africaine. Mais on retiendra quand même la place de quarts de finalistes de Kate Foo Kune en simple dames à Pretoria. Elle est tombée 21-13,10-21, 21-10 face à la Turque Ebru Yazgan. Celle-ci avait éliminé au tour précédent Yeldy Louison 21-4, 21-8. C’est l’outsider du tableau, la Turque Cemre Fere qui s’offrit le titre contre la tête de serie n°3, la Belge Marie Demy.  
En simple hommes, Christopher Paul qui émergea de deux tours qualificatifs, a buté d’entrée sur le grand favori et éventuel vainqueur du tournoi, l’Autrichien Luka Wraber, 13-21, 14-21. Julien Paul, Aatish Lubah et Kiran Baboolall ont également connu le même sort au 1er tour, le premier perdant 18-21,23-21,12-21 face au qualifié égyptien Ahmes Saleh, et les deux autres contre le Français Arnaud Genin (5) 20-22, 11-21 (abn) et le Slovaque Alen Roj 11-21,17-21, respectivement.   
En double hommes, les Turcs Emre Vural-S-Nan Zorlu (3) ont éliminé les Mauriciens Lubah-Julien Paul en quarts de finale 21-14, 21-14. L’autre tandem mauricien alignant Baboolall-Christopher Paul s’est également incliné au 2e tour 13-21,13-21 par les futurs vainqueurs, les Irakiens Farzin et Mohamed Reza Khanjani.
Au Botswana, Yeldy Louison s’est inclinée en quaurts de finale du simple dames 8-21,22-20,14-21 face à la Sud-Africaines Elme de Villiers (3). Le titre est revenu à la Nigérianne Grace Gabriel (1) qui domina 21-15, 21-13 l’Egyptienne Hadia Hosny (4). Kate Foo Kune n’aura pas participé au tournoi.
En simple hommes, Christopher Paul a d’entrée cédé 11-21,15-21 contre le Tchèque Adam Mendrek alors que Kiran Baboolall a plié au 2e tour 16-21,11-21 contre le Belge Maxime Moreels. Enfin en double mixte, la paire Louison-Baboolall n’a pu franchir les quarts de finale contre les Sud-Africains Annari et Willem Viljoen14-21,18-21. Ces derniers ont enlevé le titre 21-17, 21-11 aux dépens de la paire composée du Slovaque Matej Hlinican et l’Ougandaise Shamim Bangi (4).