Le National Junior Open de Badminton, qui s’est tenu du 2 au 5 août au Centre National à Rose-Hill ont vu la victoire de Andrew Seeruthun et Kobita Dookhee en simple garçons & filles de la catégorie phare, les moins de 19 ans. Le premier nommé a pris la mesure d’Éric Renel en trois sets (17-21, 23-21, 21-19) alors que Dookhee est restée invaincue en Round Robin pour s’adjuger le titre.
Cette compétition a tenu toutes ses promesses puisqu’ils ont été nombreux à se distinguer lors de cette journée notamment Andrew Seeruthun et Kobita Dookhee qui ont brillé en simple garçons et filles. Dans la final l’opposant à Éric Renel, Seeruthun, a bien négocié la rencontre pour s’imposer en trois manches chez les U19, 17-21, 23-21 et 21-19. À noter que les deux finalistes atteignaient la même finale de cette catégorie pour la première fois. Du côté féminin, toujours en U19, engagée dans un Round Robin en simples filles, Kobita Dookhee a sorti le grand jeu pour terminer invaincue, s’imposant contre Mandira Lubah (21-11, 16-21, 21-15), Urvashi Jeewooth (21-7, 21-6) et Shaama Sandooyea (21-10, 21-18). À noter que cette dernière avait remporté la précédente édition qui avait eu lieu en avril dernier.
En doubles garçons, Éric Renel, associé à Brandon Pin, a pris sa revanche en dominant le tandem Andrew Seeruthun/Kounal Subbaroyan en finale (21-15, 21-18). Subbaroyan, annoncé comme l’un des grands favoris de ce tournoi, a dû se contenter d’une simple victoire en double mixte en compagnie de Kobita Dookhee. Les deux badistes ont ainsi pris la mesure de Melvin Appiah et Shama Sandooyea en trois sets (16-21, 21-18, 21-12). Le spectacle était au rendez-vous et le public présent a eu droit à du beau jeu.