Le nouveau directeur technique national (DTN) de badminton, le Malaisien Nantha Kumar Tarbadas, arrivé au pays  samedi  dernier, le 1er de ce mois , a conduit ses deux premières séances d’entraînement mardi et jeudi de la semaine écoulée. Discipliné et rigoureux, il semble déjà avoir impressionné son monde.
Ce n’est pas pour rien que le badminton est le sport roi en Malaisie. Nantha Kumar Tarbadas, 33 ans, est un coach d’expérience qui a fait ses preuves.  Qualifié de ‘bosseur’, il a animé mardi une séance d’entraînement avec des éléments de l’équipe nationale et aussi avec les joueurs de moins de 15 ans. Adoptant une approche différente de ces prédécesseurs, il fait preuve de beaucoup de professionnalisme. Sahir Edoo, coach des -15 ans,  qui assistait à l’entraînement de ses protégés, était très surpris. « C’est un DTN qui a une vision et qui pense à longs termes. J’ai été très surpris de son approche car il est tout de suite entré dans le vif du sujet. C’est un sacré bosseur et les badistes ont eu un petit aperçu de ce qu’était vraiment le haut niveau. Il y avait beaucoup d’intensité dans ses entraînements », explique-t-il.
Même son de cloche du côté du président de l’Association Mauricienne de Badminton (AMB), Raj Gaya, qui soutient que l’intensité était à son paroxysme. « J’ai eu l’occasion de discuter avec les joueurs et ils m’ont fait savoir qu’ils avaient des douleurs partout. Tant mieux. Ça veut dire que le niveau d’intensité est très haut », fait-t-il ressortir. Ce dernier a par ailleurs souligné qu’il avait déjà mis les points sur les i avec le DTN à son arrivée à Maurice. « J’ai été franc avec lui. J’ai placé la barre très haute. Je lui ai fait savoir que l’objectif était avant tout d’avoir des résultats sur le plan continental et africain. Deuxième chose, pas de compromis. S’il s’aperçoit qu’un joueur n’a pas le niveau, il se doit d’évincer celui-ci. Et troisièmement, il devra être à cheval sur les horaires, ne pas tolérer les retardataires et les absences injustifiées. Peu importe le statut d’un joueur, s’il ne respecte pas les consignes, il en paiera les conséquences », affirme Raj Gaya.
Quoi qu’il en soit, Nantha Kumar Tarbadas fait déjà l’unanimité. Gaucher, il aura l’occasion d’évaluer l’équipe des juniors avant de repartir en Malaisie le 17 décembre. Il sera de retour au début du mois de janvier pour prendre officiellement ses nouvelles fonctions. Il est à noter que mercredi dernier, il a également rencontré les joueurs du Pôle Jeunes du Trust Fund For Excellence In Sports (TFES) ainsi que leur entraîneur, Stephan Beeharry. À titre d’information, le prédécesseur de Nantha Kumar Tarbadas n’est autre que son compatriote Venu Gopal. Ce dernier officiait en tant que DTN  au début des années 90. Espérons que l’actuel DTN connaisse le même succès que Gopal qui avait conduit la sélection nationale vers la gloire au niveau continental. Il apportera certainement beaucoup à cette jeune génération de badistes.