2014 sera logiquement une année préparatoire aux 9es Jeux des Iles de l’océan-Indien 2015. C’est ce qui ressort d’une rencontre que les principaux dirigeants de l’Association mauricienne de badminton (AMB) ont eu hier à Port-Louis avec la presse. L’arrivée très attendue d’un nouveau DTN, en l’occurrence, l’Indonésien, Tony Wahyudi est annoncée pour le 15 ou le 20 janvier prochains afin de lancer à fond la machine en vue des championnats d’Afrique. Une compétition qui se tiendra en avril au Botswana et qui sera suivie des Jeux d’Afrique Jeunes prévus en mai au même endroit. 
La nouvelle saison promet donc d’être toute aussi intense que la précédente avec tout son lot d’évènements y compris les Jeux du Commonwealth prévus du 23 juillet au 3 août à Glasgow. Autant de défis qu’aura à faire face le nouveau directeur technique dès qu’il débarquera, font valoir le président de l’AMB Bashir Mungoo et le vice-président, Raj Gaya. « Il a déjà donné son accord de principe et son contrat d’une année est presque conclu. Il attend que son passeport lui soit renouvelé pour débarquer. Il devrait arriver vers le 15 ou 20 janvier. » Mais concernant les Jeux du Commonwealth, ils font parler leur réalisme en avouant honnêtement que l’événement sera hors de portée des badistes mauriciens…
Reste que Tony Wahyudi, 30 ans, succèdera au Malaisien Nantha Kumar Tarbadas qui avait été en fonction de janvier à août 2013. Marié, le nouveau technicien, originaire de Djakarta, a servi de 2012 à 2013 de sparring partner à l’équipe nationale de son pays en sus d’avoir entraîné de 2010 à 2012 dans des académies assez réputées. 
Les pourparlers autour de sa venue avaient débuté déjà en octobre avec la fédération indonésienne, avance Raj Gaya. « Nous avons la chance de l’avoir comme sparing partner pour l’équipe nationale, ce qui n’était pas le cas de son prédécesseur. On envisage aussi des échanges plus fréquents avec l’Indonésie. Nos joueurs seront accueillis gratuitement pour des stages et on ne déboursera que pour les billets d’avion. Ses conditions d’embauche sont aussi presque finalisées auprès du MJS. Il aura un contrat d’une année sans être pris à l’essai. Son arrivée s’annonce déterminente dans le cadre de la préparation aux Jeux des Iles 2015.»
Auparavant, les dirigeants de l’AMB étaient revenus sur les temps forts de la saison écoulée. Une saison qui fut marquée par la tenue des championnats d’Afrique à Maurice. S’ils ont qualifié le bilan d’honorable, il n’en reste pas moins que « Maurice aurait pu s’offrir la médaillé d’argent au lieu du bronze en équipes alors que dans le tournoi individuel, Kate Foo Kune a raté de peu l’or en simple dames » regrette Raj Gaya. « La médaille d’argent nous convenait mieux dans le tournoi par équipes. Mais nos équipes de double étaient incompatibles. L’expérience, le mental et la cohésion ont aussi fait défaut au sein de l’équipe. Mais tout avait été mis en oeuvre pour permettre à cette équipe de briller avec notamment des stages à l’étranger et l’accompagnement d’un sponsor, en l’accurrence, Mauritius Union que nous remercions en passant, jusqu’aux Championnats d’Afrique», fera-t-il aussi ressortir.   
A l’instar de Julien Paul qui a livré une cinquantaine de matchs en quinze jours lors de sa participation aux Internationaux de juniors et seniors du Botswana et d’Afrique du Sud ainsi qu’aux championnats d’Afrique scolaires tenus en décembre en Afrique du Sud, « ce même type d’enchaînement de compétitions à l’étranger doit être privilégié si on veut élever le niveau des joueurs et les faire progresser», estiment les deux dirigeants. 
En guise de satisfaction, l’AMB n’a pas manqué de mentionner la belle moisson de médailles (cinq or, trois argent, trois bronze) que réalisèrent les jeunes badistes aux Jeux de la CJSOI à Mahé ainsi que les médailles d’or du double hommes (Julien Paul-Aatish Lubah) et du double mixte (Paul-Aurélie Allet) et la médaille d’argent du simple hommes que remporta Aatish Lubah, entre autres, aux Championnats d’Afrique juniors à Alger. 
Enfin, Thevarajen Ponambalum, tournament referee de la Badminton World Fédération sera engagé en tant que tel, cette année, au German Open à Mulheim, après avoir été impliqué de la même façon l’an dernier lors des championnats du monde au Japon. 
Thevarajen Ponambalum a remercié le MJS, le ministre Devanand Ritoo, le Trust Fund for Excellence in Sport, le Comité olympique mauricien et les membres de l’AMB de leur soutien et espère « pouvoir compter encore sur leur précieuse collaboration durant la nouvelle saison.»