Le retour au pays du Head Coach de l’équipe nationale, le Malaisien Yogendran Krishnan, est attendu avec intérêt le 14 courant pour planifier la fin du calendrier 2017 et surtout celui de 2018 en perspective de la participation des badistes mauriciens à la phase africaine de la Thomas & Uber Cup prévue en février 2018 en Algérie. C’est ce que nous avons appris de source sûre en ces jours de troubles qui secouent le badminton mauricien.
La préparation de l’équipe nationale va continuer malgré la situation de crise et la guerre ouverte qui oppose l’ancien président Bashir Mungroo, ainsi que certains joueurs de par leur démarche adoptée par le biais d’une pétition, à l’Association mauricienne de badminton (AMB). Selon nos renseignements, des échanges Maurice-Inde et Maurice-Malaisie devraient avoir lieu au travers de deux camps d’entraînement prévus d’ici à février 2018.
C’est le projet le plus important qui est signalé en vue de la participation mauricienne à la Thomas & Uber Cup. Il en ressort que l’équipe feminine passera un mois de stage en Inde et les garçons un mois en Malaisie. Mais la période reste à être définie en accord avec le Head Coach. Outre ce camp d’entraînement, les badistes devraient enchaîner une tournée africaine composée de trois tournois prévus en Zambie, puis en Afrique du Sud et au Botswana courant décembre. La participation des badistes à ce circuit continental est devenue depuis 2012 tout au moins une échéance habituelle, avec surtout des places de podium. Ce dernier trimestre sera aussi marqué par les Championnats d’Afrique scolaires prévus en Ouganda, tout comme les Internationaux juniors d’Ouganda le 15 décembre.
Les plus jeunes badistes, justement, étaient engagés en août aux Championnats d’Afrique U15 à Maurice. L’équipe locale a obtenu le bronze en équipes mixtes en perdant sur le fil contre l’Algérie en demi-finales. Le titre est revenu à l’Égypte. Dans le tournoi individuel, Maurice a obtenu trois médailles d’argent en simple hommes, double dames et double mixte, et deux médailles de bronze en simple hommes et double hommes. Cette sélection mauricienne U15, qui disputait son premier tournoi à ce niveau, devrait être plus aguerrie l’année prochaine et après.
Quant aux trois principaux piliers de l’équipe nationale, en l’occurrence Kate Foo Kune (France), Julien Paul et Aatish Lubah, ils devraient mettre le cap ce mois-ci sur l’Égypte et le Maroc dans le cadre du programme de préparation olympique du projet Road to Tokyo 2020. Cette préparation s’échelonnera sur deux semaines successives. Kate Foo Kune poursuit elle aussi en solo sa préparation. Elle devrait être en action courant octobre dans un tournoi en Europe.
Par ailleurs, l’AMB a mis en place une école de formation en juillet à Lallmatie. Ces écoles existent également à Rose-Hill, Curepipe, Chemin-Grenier, Port-Louis. L’école située à Curepipe a été lancée en septembre en collaboration avec le Curepipe Smash Club. Deux autres écoles seront lancées à Bambous et Triolet cette année après la période des examens scolaires.