Elle peut désormais respirer et aborder les prochaines échéances avec plus de sérénité. En effet, Kate Foo Kune (23 ans) s’est qualifiée pour le grand rendez-vous de cette année 2016, les Jeux Olympiques de Rio (Brésil) qui se tiendront du 5 au 21 août prochain. La championne d’Afrique en titre (simple dames et double mixte) a terminé en tête du classement des badistes africaines avec un total de 23, 748 points, soit 3,602 points de plus que la Nigériane et grande rivale Grace Gabriel qui a terminé la phase qualificative avec 20, 376 points tandis que l’Égyptienne Hadia Hosny a pris la troisième place avec 20, 003 unités. Évoluant au sein du club Issy-les-Moulineaux en France, la triple médaillée d’or des 9es Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) et Sportswoman of the Year 2015, s’attaquera très bientôt à la phase finale de l’Uber Cup (15-22 mai, Chine) en compagnie de ses coéquipières, Yeldy Louison, Nicki Chan-Lam et Shania Leung. Elle participera aussi aux finales des play-offs de France par équipes des clubs.
Mais pour l’heure, cette qualification olympique est un rêve devenu réalité pour Kate Foo Kune, elle qui en sera à sa première participation. Il faut dire que notre compatriote a enchaîné les tournois de haut niveau, semaine après semaine, pour comptabiliser le maximum de points pour terminer intouchable sur le continent africain. C’est d’ailleurs sa médaille d’or aux Jeux d’Afrique l’année dernière au Congo-Brazzaville qui a été décisive pour le classement africain. Elle a, par la suite, géré son avance sur ses principales concurrentes. Pour rappel, son dernier tournoi de qualification était les Internationaux des Pays-Bas à Wateringen (21-24 avril), classée dans la catégorie International Series. La no 1 de Maurice aura ainsi l’occasion de montrer toutes ses qualités face aux meilleurs de la discipline en août prochain avec l’objectif ultime de défendre au mieux ses chances pour le quadricolore.