Les Internationaux du Botswana de badminton se sont tenus du 29 novembre au 2 décembre et c’est la Mauricienne Shama Aboobakar qui s’est illustrée lors de cette compétition. Cette dernière a sorti le grand jeu en remportant la finale simple dames, privant l’Afrique du Sud d’une razzia dans cette compétition. Face à la tête de série numéro 2, Elme de Villiers, Shama Aboobakar a eu fort à faire pour faire la différence. La badiste mauricienne a ainsi perdu le premier set (18-21) avant de renverser la vapeur, gagnant en deux manches 21-16 et 21-17. La numéro 1 de Maurice s’était offert une promenade de santé lors des quarts et demi-finales, prenant tour à tour la mesure de Lucia Ntebele (21-16, 21-7) et Tébogo Ndzinge (21-8, 21-9).
L’Afrique du Sud a par ailleurs décroché tous les titres en double. Mais la surprise est venue de l’Écossais Alistair Casey qui a privé le Sud Africain Andries Malan du titre en individuel, 21-13, 21-7. Shama Aboobakar affiche ainsi sa belle forme du moment après le titre en simple dames en juin dernier aux Internationaux de Maurice. Elle était également montée sur la deuxième marche du podium aux Internationaux d’Éthiopie en octobre. À titre d’information, la Mauricienne est actuellement en Afrique du Sud pour disputer les Internationaux d’Afrique du Sud qui a débuté jeudi dernier et qui prendra fin aujourd’hui.
Raj Gaya, le président de l’Association Mauricienne de Badminton (AMB), est très satisfait de la performance de la badiste mauricienne. « Shama (Aboobakar) est une joueuse d’expérience avec un très bon niveau. Elle est très douée et elle a envie d’améliorer son rang au niveau international. Je la félicite pour sa victoire en simple-dames lors des Internationaux du Botswana. C’était une compétition très relevée avec des adversaires très coriaces. Mais elle a eu les ressources nécessaires pour tirer son épingle du jeu et faire la différence », souligne le président de l’AMB.