Le secrétaire du comité régional de Beau-Bassin/Rose-Hill et délégué de sa région à l’assemblée générale élective de l’Association mauricienne de badminton (AMB) prévue samedi, Poorranarnenden Sungeelee, a décidé de se retirer en tant délégué. La raison en est que « l’AMB n’a pas respecté les Rules & Regulations de ses statuts », soutient-il. Il en a officiellement avisé l’AMB en début de semaine.
Délégué en tant que candidat aux côtés de Jacques et Cathy Foo Kune, Poorranarnenden Sungeelee conteste « la façon dont j’ai été forcé de tenir les élections au comité régional de BBRH pour soumettre les noms de nos trois candidats dont le mien. »
C’est le 28 janvier dernier, jour où il renouvela l’affiliation de son comité régional auprès de l’AMB, qu’il fut avisé que son comité devait soumettre le 2 février, au plus tard, les noms des candidats et délégués devant participer à l’AG élective.
« Je n’avais pas d’autre choix que d’organiser les élections du comité régional de BBRH le 31 janvier. Mais en même temps, j’ai cherché un avis légal et c’est là que j’ai vu que je n’avais pas le droit de tenir ces élections puisqu’elles n’étaient pas en règle avec les statuts de l’AMB. Et ce, pour plusieurs raisons », déclare-t-il.
La principale, souligne-t-il, étant que l’article 23 section 2 se référant à la tenue de l’AG élective de l’AMB stipule clairement que celle-ci « doit être complétée dans un délai de quatre mois après les Jeux Olympiques d’été, soit à partir du 12 août 2012 après les JOO de Londres qui avaient eu lieu du 27 juillet au 12 août. Donc, l’AG élective aurait dû déjà avoir lieu au plus tard fin novembre-début décembre tout en respectant le délai de 21 jours pour la soumission des candidatures à l’AMB et les 10 jours pour l’envoi des noms des trois délégués par région en vue d’assister à l’AG élective. »
Or, ce délai n’a pas été respecté, estime Poorranarnenden Sungeelee. « Je suis fautif, car ce qui a été fait par le comité régional a été fait de bonne foi suivant la consigne qu’on m’a donnée. I comply and then complain en décidant de me retirer tout en gardant l’option de mener plus loin ce cas. »
Après l’élection du comité régional le 31 janvier, il a soumis, à la demande de la présidente du comité, Cathy Foo Kune, les noms des trois délégués à l’AMB. Mais le 15 février, il dit avoir également mis au courant l’association des irrégularités dans la conduite des élections à BBRH, avant d’aviser de son retrait en tant que délégué le lundi 18 février avec copie adressée au comité régional de BBRH.
Interrogé hier matin sur ce retrait, le président sortant de l’AMB, Raj Gaya, déclare que « Poorranarnenden Sungeelee a le droit de se retirer et de dire que les élections sont mal organisées vu qu’il sait qu’il n’a pas de chance d’être élu. » Et de pester : « Et qu’en est-il, par exemple, des fédérations de judo, boxe et tennis qui n’ont pas encore tenu leur AG élective alors que le triathlon l’a fait en janvier. Sont-elles pour autant des fédérations hors-la-loi ? »
Pour rappel, l’AG spéciale (élective) prévue à 15h30 samedi sera précédée samedi de l’AG annuelle.