Quoi de mieux qu’un exercice de team building en guise de point final à la préparation des badistes pour souder définitivement l’esprit d’équipe et resserrer les liens entre coéquipiers avant le grand départ pour La Réunion demain à 12h45.
La sélection mauricienne s’est réunie pour un jour dans le nord de l’île à l’hôtel Zilwa Attitude grâce au soutien de Mauritius Union General Insurance. Les six sélectionnés masculins et six féminins sont arrivés mardi matin avec le DTN, l’Indonésien Anas Jauhari, pour y passer une journée de détente couplée d’activités ludiques servant à les rapprocher davantage les uns des autres.
Ils ont quitté l’hôtel hier après le déjeuner et ont livré leurs deux dernières séances d’entraînement prévues ce matin et cet après-midi au centre national à Rose-Hill.  Ils devraient prendre possession de leur paquetage d’équipements aujour’dhui même avant de s’envoler demain. Notons que les réservistes Kiran Baboolall et Shaama Sandooyea ne font pas partie de la sélection.
« Nous n’attendons que la compétition pour engager la bataille. Nous sommes prêts. Tout le monde va bien et personne n’est blessé. On croise les doigts en espérant que ça va durer jusqu’à la fin de la compétition (2-7 août) », déclare Sahir Edoo, le capitaine de cette équipe.
L’objectif n’a pas changé. « Nous visons d’abord les deux médailles d’or par équipes et après les cinq autres en jeu dans le tournoi individuel, soit sept médailles d’or au total », soutient-il.
Les badistes mauriciens ont fignolé la dernière partie de leur préparation en Indonésie, où ils ont effectué un camp d’entraînement de trois semaines (4-24 juillet) à l’Atik Jauharu Academy. De quoi les booster pour relever le défi.
« Ce training camp nous a vraiment conditionnés moralement et physiquement avec deux séances par jours, soit trois heures le matin et deux heures dans l’après-midi, sauf les mercredis, alors que dimanche était jour de repos. Nous avons eu des sparring-partners indonésiens de qualité car le directeur de l’académie est le père de notre DTN. C’est un entraîneur de haut niveau très expérimenté. Ce training camp nous a été extrêmement profitable ». Shama Aboobakar, Aurélie Allet et l’expatriée Nicki Suan Im Chan Lam (Angleterre) n’ont pas participé au camp d’entraînement.
On n’attend plus que l’entrée des badistes en scène dimanche pour confirmer leurs prétentions. Nicki Suan Im Chan Lam est arrivée à Maurice lundi pour rejoindre la sélection. L’équipe sera accompagnée de l’assistant-entraîneur Vishal Sawaram, un ancien lieutenant de l’équipe nationale, Nundah Neerunjun (team manager) et de l’arbitre Yassan Sairally, qui passera en octobre ses examens pour devenir arbitre international de la Badminton World Federation (BWF).
Raj Gaya, secrétaire général de l’AMB, fera lui aussi le déplacement demain soir en tant que délégué technique de la BWF.
La sélection mauricienne
Hommes : Julien Paul, Aatish Lubah, Christopher Paul, Sahir Edoo, Shaheer Ramrakha, Yoni Louison
Dames : Kate Foo Kune, Yeldy Louison, Shama Aboobakar, l’expatriée Nicki Suan Im Chan-Lam (Angleterre), Aurélie Allet, Reeha Dookhee