Maurice a chuté d’entrée en badminton face à Jersey, petite île située aux larges des côtes normandes, hier soir, dans sa première sortie dans le groupe F comptant pour le tournoi par équipes mixtes à l’Emirates Arena de Glasgow. Elle a concédé une lourde défaite 5-0 avant d’affronter l’Irlande du Nord cet après-midi à 17h et l’Angleterre — tête de série n°2 sur l’intégralité du tournoi derrière la Malaisie — demain à 12h. Cela laisse augurer vraiment très peu d’espoir de qualification pour les quarts de finale.
Seuls Kate Foo Kune en simple dames et la paire de double hommes composée de Julien Paul et Aatish Lubah ont pu s’en sortir avec un score pour le moins honorable, la championne d’Afrique du simple dames s’inclinant 12-21 (12′), 18-21 (14′) face à Elizabeth Cann (29′). Quant au tandem mauricien, il a concédé le premier set 19-21 (13′), s’offrit le deuxième 22-20 (14′) avant de céder 18-21 (13′) dans le troisième face à la paire Mark Constable-Alexander Hutchings en 45′.
Dans les trois matches restants, les scores parlent d’eux-mêmes. La paire Yeldy Louison-Kate Foo Kune se faisant d’entrée expédier 21-10 (8′), 21-7 (7′) par Alexander Hutchings et Mariana Agathagelou en 17′ minutes. Puis dans le deuxième match de la soirée, le junior Julien Paul a concédé une défaite 9-21, (10′) et 10-21 (13′) face à Mark Constable en 24′ minutes. Enfin, dans la dernière rencontre comptant pour le double dames, Yeldy Louison et Kate Foo Kune n’ont pu que limiter les dégâts 10-21 et 6-21 (19′) contre Elizabeth Cann et Mariana Agathagelou. Le simple dames et double hommes ont été disputés en 3e et 4e matches respectivement.
Dans le camp mauricien, on avoue que l’on s’attendait à tomber sur une redoutable équipe de Jersey « vu qu’elle comporte des joueurs qui ont évolué auparavant au sein de la sélection anglaise », confie Sahir Edoo. « Ce soir contre les Irlandais, ce sera également dur, car c’est une équipe costaude. Mais on espère malgré tout gagner, car l’équipe est motivée. » Pour la suite de la compétition, il se montre réaliste en déclarant que, « même si Maurice termine 2e du groupe, rien n’est sûr pour la qualification en quarts de finale puisque ce sont les deux meilleurs deuxièmes des six poules qui y seront retenus. »
Depuis mercredi, les badistes mauriciens effectuent les derniers réglages. Ils ont multiplié leurs séances d’entraînement et testé les différentes combinaisons possibles en double sous la supervision du DTN, l’Indonésien Tony Wahyudi. L’expatriée Nicki Chan Lam, qui évolue en Angleterre, les a bien rejoints. Elle pourrait effectuer son entrée ce soir. Hier toujours, les Seychelles ont perdu 5-0 face à la Nouvelle-Zélande dans le groupe C.