Les badistes mauriciens entrent en scène aujourd’hui dans la phase de poule du tournoi par équipes mixtes qui débute à partir de 9h au gymnase Michel-Debré a Saint-André. L’objectif étant de ramener le maximum de médailles possible et redevenir le pays phare du badminton dans la zone.
On se souvient qu’en 2011, Maurice avait remporté trois médailles d’or sur sept possibles. Si en individuel c’était un naufrage total, les badistes mauriciens avaient sauvé la mise dans le tournoi par équipes. Par un concours de circonstances, Maurice avait battu les Seychelles 3-2 pour s’adjuger le titre. Il faudra cette fois-ci se surpasser pour remporter la victoire face aux Réunionnais et les Seychellois, qui demeurent des adversaires redoutables.
Mais l’équipe mauricienne s’annonce comme l’une des favorites de la compétition et devra dès aujourd’hui prouver sa valeur en étant à la hauteur des espérances.
« Je ne me fais pas de souci pour eux car ils se donneront au maximum pour la victoire finale. Avec le support du directeur technique national (DTN), l’Indonésien Annas Jauhari, Maurice sera à craindre que ce soit dans la compétition par équipes et en individuel. Nous serons redoutables », fait ressortir le responsable de la délégation, Neerinjun Sharma Nandah.
Nous suivrons avec une attention particulière Kate Foo Kune, double championne d’Afrique en titre en simple dames et double dames avec Yeldy Louison, tout comme Julien Paul chez les messieurs, qui seront attendus au tournant. Sahir Edoo et Yeldy Louison auront également une belle carte à jouer.
Ce sera aussi l’occasion pour le DTN Annas Jauhari de s’illustrer, lui qui en sera à sa première sortie officielle. Il a la lourde responsabilité de mener son équipe à la bataille. Pour rappel, les badistes avaient effectué un stage intensif en Indonésie durant trois semaines avant de revenir à Maurice fin juillet pour mettre le cap sur La Réunion.
Autant dire que les représentants du quadricolores sont bien préparés à entrer de plain-pied dans la compétition, histoire de bien se situer. Une étape qui s’annonce cruciale en vue des échéances à venir. Les joueurs mauriciens sont d’ailleurs confiants de pouvoir faire la différence.