La badiste mauricienne Kate Foo Kune a sorti le grand jeu au Zambia International du 27 au 30 novembre dernier, s’adjugeant la médaille d’or en simple dames et double mixte en compagnie de son compatriote Julien Paul. La championne d’Afrique en titre a pris la mesure de la Nigériane Grâce Gabriel (tête de série no 1) en deux sets, 21-16, 21-17.
Notre représentante est actuellement dans une belle dynamique. En effet, après avoir raflé la médaille d’argent en simple dames lors de l’Open international du Maroc à Casablanca (6-9 novembre), épreuve, qui s’inscrit dans la catégorie des International Series, elle a cette fois-ci fait mieux en terre zambienne, décrochant le plus précieux métal. Classée tête de série no 2 lors des Internationaux de Zambie, elle s’est offert le scalp de la tête de série no 2, à savoir la Nigériane Grace Gabriel en deux manches (21-16, 21-17) pour s’offrir la victoire en simple dames.
Autant dire que c’est une adversaire que notre compatriote connaît très bien puisqu’elle avait également battu cette dernière en finale simple dames des Championnats d’Afrique au Botswana (Gaborone) en avril dernier après trois manches très disputées (21-14, 14-21, 21-17). Il est à noter que Grace Gabriel est classée 89e à la Badminton World Federation (BWF) devant Foo Kune qui pointe à la 97e place. Kate Foo Kune a ensuite fait parler la poudre en double mixte en association avec Julien Paul. Ils se sont offerts le scalp des Égyptiens Ali Ahmed El Khateeb/Doha Hany en deux sets, 21-18, 21-14.
Julien Paul est un jeune qui ne cesse de monter en puissance et qui sera à surveiller dans les années à venir notamment l’année prochaine lors des Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI).  Kate Foo Kune prend actuellement part aux Internationaux d’Afrique du Sud (4-7 décembre). La Mauricienne poursuit donc sa quête afin d’améliorer son classement en vue de la course à la qualification pour les Jeux olympiques (JO) de 2016 à Rio, au Brésil. Détentrice d’une bourse olympique, la numéro 1 d’Afrique concourra dans plus d’une cinquantaine de compétitions durant la période de qualification fixée du 1er mai 2015 au 30 avril 2016.