A 9h30 ce mardi matin, le service de presse de police a confirmé qu’aucune arrestation n’avait encore eu lieu suite à la bagarre sanglante survenue dimanche matin à la sortie d’une discothèque à Grand-Baie.

La police a, toutefois, affirmé que des arrestations « sont à prévoir ».

Quelques-uns des agresseurs, des « bouncers » armés de hache, de sabres et de gourdins, auraient été positivement identifiés par les enquêteurs. Cela grâce à la vidéo de cette bagarre qui circule sur les réseaux sociaux depuis dimanche soir, et qui a choqué de nombreux internautes.

Les origines de cette altercation restent toutefois floues. Plusieurs versions différentes circulent à ce sujet. Les images des caméras surveillance installées aux abords de cette discothèque du nord devraient permettre aux enquêteurs de lever le voile sur cette affaire. Un premier visionnage des enregistrements vidéo des caméras de surveillance révèle que l’une des victimes a, à un moment, foncé sur un groupe de personnes avec sa voiture.

Des plaintes pour agression ont été consignées à la police. Les victimes ont, elles, été hospitalisées.

L’enquête de la police se poursuit.