La filiale kenyane de la société mauricienne BAI Co (Mtius) Ltd a enregistré des bénéfices de 1,8 milliard de shillings kenyans, soit environ Rs 600 millions, pour le premier semestre de 2012, annonce un communiqué de BAI Co (Mtius) Ltd.
BAI Kenya, qui se positionne comme un leader dans le secteur de l’assurance au Kenya, a vu son chiffre d’affaires croître de 29 % sur la période janvier-juin 2012 pour atteindre 3,3 milliards de shillings kenyans (Rs 1,2 milliard) et cela malgré une conjoncture économique difficile, précise le communiqué.
« BAI Kenya fait donc une remontée exceptionnelle et un tiers de ses revenus est attribuable aux activités de gestion d’actifs (asset management) de la compagnie », fait-on ressortir. La direction souligne que la rentabilité des investissements de la British American Investment au Kenya donne un coup de pouce à la stratégie du groupe d’étendre ses activités en Afrique, car le continent offre de nombreuses opportunités très attrayantes : croissance économique et démographique rapide, environnement des affaires ouvert au commerce, ressources naturelles considérables, entre autres.
« Nous nous attendons à avoir une croissance tout aussi solide pour la deuxième partie de l’année », dit la direction de la BAI.
À noter que les premiers investissements de la British American Investment en Afrique remontent à 1965. Le groupe est détenteur d’un actionnariat important dans l’Equity Bank (notation A +), une des banques les plus dynamiques d’Afrique.
BAI Kenya a élaboré une stratégie d’expansion sur quatre territoires africains suite à sa cotation à la bourse de Nairobi l’année dernière. La société est présente en Ouganda et, depuis peu, à Juba, dans le sud du Soudan.
La direction de BAI (Mtius) Ltd indique, par ailleurs, que des investisseurs potentiels ont exprimé leur intérêt à collaborer avec le groupe d’investissement dans plusieurs secteurs.