Depuis le week-end dernier, un nouveau chapitre est tourné dans la BAI Mega-Financial Scam avec l’écroulement de l’empire Rawat. En effet, les deux Special Administrators nommés par la Financial Services Commission (FSC), Mushtaq Oosman et Yogesh Rai Basgeet, ont désormais accès à tous les livres de comptes et dossiers retraçant toutes les opérations et transactions opérées au nom des différentes entités faisant partie du conglomérat BAI. Et aujourd’hui, les derniers documents officiels se trouvant en possession de l’ancien administrateur de la BAI, Sattar Hajee Abdoula, devront être restitués au Special Administrators aux termes des dispositions de l’Insurance (Amendment) Act 2015.  A ce stade, l’attention sera focalisée sur les placements effectués au nom de la Bramer Asset Management Limited, avec pour directeurs Muhammad Rawat et Sulliman A. Moollan selon le dernier bilan financier en date du 28 mars 2014 pour l’exercice se terminant au 31 décembre 2013. Entre-temps, un autre dossier crucial est à l’agenda des Special Administrators, à savoir le remboursement de Rs 6,4 milliards en deux étapes aux clients du Super Cash Back Gold de la BAI, soit le 15 mai et le 30 juin prochains.