La police a découvert le poignet d’une personne vendredi sur la plage de Saint- Martin, Baie-du-Cap. Les premières informations laissent comprendre qu’il s’agirait de celui d’une femme. Le poignet a été envoyé à des fins d’analyse au Forensic Science Laboratory.

La police n’écarte pas la possibilité qu’il s’agirait du reste de cadavre de Nazmah Rummun, découpé par son fils Shakeel Rummun lors d’un matricide la semaine dernière. Ce dernier avait déclaré à la police qu’il avait mis sa mère dans une valise qu’il avait lancée au Souffleur.

Des tests ADN seront effectués sur le poignet pour confirmer s’il s’agit bien d’un membre du corps de Nazmah Rummun. Entre- temps, les enquêteurs de la CID de Moka ont été informés de cette étrange découverte. À noter que le cadavre est toujours porté disparu en mer.