La philosophie qui animera le Budget présenté le 4 novembre sera : « Établir un équilibre entre la justice sociale et l’efficience économique ».  C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre Navin Ramgoolam lors de la cérémonie de remise des clés aux propriétaires des premières unités de logement en béton hier à Cité Florida, Baie-du-Tombeau.
Navin Ramgoolam a, lors de cette cérémonie organisée par la National Empowerment Foundation (NEF), renouvelé la volonté de son gouvernement d’éradiquer la pauvreté tout en tenant compte de l’équité. Le Premier ministre est d’avis que tous n’ont pas les mêmes dons innés. « C’est la raison pour laquelle le gouvernement s’assure que chacun ait les mêmes chances. Nous viendrons d’ailleurs avec l’Equal Opportunity Bill au parlement en octobre prochain. »
Le chef du gouvernement a aussi adressé un message clair aux syndicalistes. Pour lui, il s’agit de bien faire attention lorsqu’on gère les affaires du pays. « C’est facile de tout prendre et de tout partager, mais après quatre ans tout le monde sera banqueroute. » Navin Ramgoolam a pris comme exemple le cas de la Somalie qui est considérée comme un « fail state ». « La mauvaise gouvernance n’est pas étrangère à la façon dont la situation économique était gérée dans ce pays. »
Le PM a aussi insisté qu’il ne veut pas créer « une nation qui repose sur l’assistanat ». Il a cité les pays comme la Grèce, qui fait partie de l’Union européenne, où la situation économique a amené les autorités à réduire les salaires.
« Le Parti travailliste est issu du mouvement des travailleurs. Il vous faut vivre dans la réalité du jour. Il y a des gens qui croient que tout est possible. Or, tout n’est pas possible. Nous avons la responsabilité de nous assurer que l’économie soit gérée correctement », a dit le PM. « Établir un équilibre entre la justice sociale et l’efficience économique », a lancé M. Ramgoolam, sera la philosophie du Budget que le ministre de Finances Xavier-Luc Duval présentera le 4 novembre.
Le Premier ministre a ensuite procédé à une remise symbolique des clés à trois familles bénéficiaires des logements de la NEF. Quelque 200 unités seront construites par Village Construction Development Company.
Le ministre de l’Intégration sociale, Suren Dayal, pour sa part, a rappelé que le projet de logement est une initiative du prédécesseur Xavier-Luc Duval. Soulignons que ces maisonnettes sont dotées des panneaux photovoltaïques capables d’alimenter les maisonnettes en électricité durant deux jours.