La police est sur la brèche depuis tôt ce matin dans une affaire de cambriolage qui aurait mal tourné. En effet, un récidiviste notoire, Stephano Pedre (33 ans), a été blessé par balle alors qu’il s’était introduit chez Philippe Koon, un habitant de Baie-du-Tombeau. Durant la matinée, cet homme d’affaires, qui détient un permis de port d’armes, a été entendu par les enquêteurs. Blessé au pied, le suspect a été conduit à l’hôpital.
Selon les informations de sources policières, vers 5 h 15 ce matin, la présumée victime, Philippe Koon, a surpris le récidiviste notoire, Stephano Pedre dans sa demeure à rue Bégonia, Morcellement Swan, Baie-du-Tombeau. Le suspect, domicilié à Roche-Bois, se serait introduit dans la maison à étage de l’homme d’affaires un peu plus tôt après avoir brisé la fenêtre de la salle de gym se trouvant au ground floor.
Entendant du bruit au 1er étage, Philippe Koon a saisi son arme à feu et s’est retrouvé en face du présumé voleur près de la salle de bains donnant sur un couloir. Le suspect tenait un sac et agitait une arme tranchante. Dans un premier temps, Stephano Pedre, un Hard Criminal, aurait proféré des menaces à Philippe Koon en le dissuadant d’utiliser de son arme à feu de calibre .22. Le suspect devait foncer sur l’homme d’affaires. Ce dernier a ensuite fait usage de son arme à feu.
Touché à la jambe gauche, le présumé voleur est parvenu à prendre la fuite. Toutefois, il a été maîtrisé une cinquantaine de mètres plus loin par les voisins, alertés par le bruit du coup de feu et les appels à l’aide de Philippe Koon. Stephano Pedre a ensuite été évacué vers l’hôpital. Il devrait subir une intervention chirurgicale aujourd’hui. Selon les informations disponibles, il serait hors de danger.
Philippe Koon, ancien propriétaire d’écurie au Champ de Mars, a été entendu une première fois durant la matinée par les enquêteurs sous la responsabilité du Metropolitan Divisional Commander Delawarally. Cet exercice devrait se poursuivre dans la journée en vue d’établir la chronologie des événements.
Par ailleurs, depuis ce matin, les responsables de l’enquête et les éléments du Scene of Crime Office, accompagnés de la Dog Section, passent la demeure de la victime au peigne fin en vue d’y relever des indices permettant de faire progresser l’enquête. Il ressort d’un premier constat que le suspect aurait tenté d’emporter un I-Pod et une paire de chaussures. Toutefois, la victime devra fournir dans les meilleurs délais une liste détaillée des objets manquants chez lui.
L’enquête se poursuit.