Le projet de construction du port de pêche de Bain-des-Dames fera l’objet d’une évaluation financière par la China Development Bank à partir de la semaine prochaine. Une délégation de la banque chinoise est attendue à Maurice pour une mission d’un mois, laquelle sera dirigée par le directeur général Zhang Huaguo et le directeur international de Cooperation Business Department, Shao Rui.
La China Development Bank a manifesté son intérêt pour le financement du projet de port de pêche, dont le promoteur est LHF Marine Development Ltd. Selon le ministère des Finances, le port de pêche constituera d’une infrastructure portuaire entièrement équipée, comprenant la construction d’un quai de 700 m sur la mer. Le port sera doté de facilités de transformation et d’entreposage de produits de la mer. Quelque 500 emplois seront créés dans les différentes activités.
Au ministère des Finances, on estime qu’avec la visite de la délégation de la China Development Bank, le projet abordera un nouveau tournant. Le ministère précise que les promoteurs du projet ont consenti des modifications au projet initial en vue d’apporter des solutions à certaines difficultés identifiées. Ainsi, le déversement d’eau boueuse à l’embouchure de la grande rivière lors des grosses pluies et les risques de houles dans la zone de Bain-des-Dames seront pris en compte. La banque prendra en considération tous ces facteurs dans leur exercice d’évaluation.
Le port de pêche de Bain-des-Dames est un composant majeur dans la transformation du port de Port-Louis en un “maritime hub” régional, qui comprendra notamment des facilités de “bunkering”, un port de croisière, une marina, un port franc et de nouveaux espaces pour les conteneurs. Une fois l’évaluation financière complétée, les promoteurs devraient s’activer à la mise en oeuvre du chantier durant cette année.