Fabrice Jolicoeur, un habitant de Bain-des-Dames, âgé de 22 ans, est décédé après avoir été renversé hier vers 15h30 par une fourgonnette alors qu’il se trouvait à moto. Selon l’autopsie, le jeune homme a succombé à de multiples fractures. Par ailleurs, le conducteur du véhicule impliqué, un habitant de La Flora âgé de 39 ans, a été soumis à un alcootest, qui s’est révélé négatif. Il a été placé en détention.
Fabrice Jolicoeur a poussé son dernier souffle à l’hôpital Jeetoo hier après-midi, succombant à ses multiples blessures provoquées par un accident de la route. D’après sa cousine, Castella Raboude, le drame serait survenu vers 15h30. Le jeune homme avait enfourché sa moto pour aller acheter à manger lorsqu’il a été percuté par une fourgonnette près d’un rond-point à Bain-des-Dames. Lors de cette violente collision, il a perdu le contrôle de son véhicule et a terminé sa course dans un caniveau. Alertés par des habitants de la localité, ses proches l’ont alors conduit à l’hôpital Jeetoo en taxi. « Lorsque nous sommes arrivés sur place, il était encore en vie », indiquent-ils. Mais il a rendu l’âme à peine cinq minutes plus tard. Son corps a été soumis à une autopsie, qui a attribué son décès à de multiples fractures.
Pour les proches du jeune homme, la nouvelle de sa mort est d’autant plus difficile à vivre que celle-ci est accompagnée de rumeurs selon lesquelles il aurait perdu le contrôle de son véhicule alors qu’il était poursuivi par les hommes de la brigade antidrogue. « Il n’a jamais eu de démêlé avec la justice. Il travaillait comme skipper et avait toujours gagné sa vie honnêtement », raconte un proche. « Il a été victime d’un accident et ne peut même pas reposer en paix avec tout ce qui se raconte. » Quelques heures avant le drame, soit vers 11 h 15, une équipe de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) avait débarqué chez lui, Route des Cassis, Bain-des-Dames, pour une perquisition, laquelle s’était déroulée en sa présence et celle de sa concubine. Bien que rien de compromettant n’ait été découvert chez eux, ils avaient suivi les enquêteurs aux Casernes centrales dans le cadre des procédures de routine.
Les proches de la victime déplorent que la presse ait qualifié le jeune homme de « trafiquant » alors qu’il n’est « aucunement impliqué dans des affaires de drogue ». Ils se sont rendus au poste de police de Bain-des-Dames ce matin afin de consigner une déposition à cet effet. Les obsèques de Fabrice Jolicoeur ont eu lieu à 15h aujourd’hui. Il laisse derrière lui Jaden, un petit garçon d’un an.