Un grave accident de la route devant le poste de police de Bambous, hier après-midi, a failli dégénérer en de graves incidents. Un bus de la Corporation Nationale Transport (CNT) se dirigeant vers Médine a renversé mortellement une septuagénaire sur un passage clouté. Marie Marguérite Dorah, âgée de 72 ans, habitant la route Geoffroy, a été tuée sur le coup. Elle revenait d’une séance de prière.
Devant la violence du choc, des passants n’ont pas hésité à s’en prendre physiquement au chauffeur du bus, un dénommé Parmessur, âgé de 40 ans, habitant Petite-Rivière. Les policiers ont dû intervenir avec promptitude pour assurer la sécurité du chauffeur alors que le bus était lapidé par des passants en colère. La clé de contact du bus avait également disparu.
Un autre sujet de mécontentement a été le délai des autorités pour faire évacuer la dépouille de la victime des lieux de l’accident. Il a fallu attendre une bonne demi-heure parce que les policiers ont préféré attendre les secours médicaux avant de déplacer la victime. Un important embouteillage est survenu sur cet important tronçon de route desservant l’Ouest. Le chauffeur de la CNT a été placé en détention policière en attendant sa comparution devant la Bail and Remand Court. Une enquête a été ouverte en vue d’établir les circonstances de cet accident mortel.
Toujours sur la route, hier, le rallye, Ronde Toyota, a été marqué par une sortie de route sans gravité. Une des voitures prenant part à cette compétition automobile a raté un virage pour aller se donner contre des rochers en bordure de route. Pas de blessé à déplorer, selon la police.