Scénario tragique hier en début d’après-midi dans le réservoir de La Ferme à Bambous. Kinsley David, un collégien de 14 ans et habitant la région, est mort noyé au cours d’une sortie entre amis. Son corps sans vie a été repêché hier après-midi par les hommes du Groupe d’Intervention de la Police Mauricienne. Depuis ce drame, le petit village de Bambous est plongé dans la consternation. Les funérailles de l’adolescent, qui fréquentait le collège New Devton à Beau-Bassin, ont lieu cet après-midi.
Les premières indications concordantes recueillies sur le terrain hier après-midi par Le Mauricien auprès des témoins de la scène et des proches de la victime tendent à confirmer que le drame relève d’un acte purement accidentel. Le poste de police de Bambous a toutefois initié une enquête en vue de faire la lumière sur la cause et les circonstances de ce cas de noyade.
Aux alentours de 13 heures hier, Kinsley David, 14 ans, et trois de ses camarades, qui profitaient de leurs vacances scolaires en arpentant les rues de Bambous, décident de se rendre au réservoir de La Ferme, situé à quelques mètres de leur maison. « Nou ti anvi al asize lor ross La Ferm pou fer enn l’heure », explique Emmanuel Sohaduth, 15 ans, qui était en compagnie du jeune Kinsley quand le drame s’est joué.
Peu après, les trois amis de Kinsley sont les premiers à se jeter à l’eau. « A enn moman Kinsley tire so tricot ek li dir : “Zordi monn envi esey naz enn kout”. Nou finn dir li naz zis dan bor me linn persiste », poursuit Emmanuel Sohaduth, visiblement bouleversé par la scène tragique à laquelle il a assisté. Les témoignages recueillis indiquent que c’est la toute première fois que Kinsley David s’aventurait dans les eaux du réservoir.
L’inévitable se produit au moment où ses camarades décident de regagner la terre terme. Alors que les trois autres adolescents sont pratiquement hors de l’eau, Kinsley David a du mal à regagner le bord. Il se débat en lançant des appels au secours à ses amis. « Enn moman nou nek tann li krier : “Hey pas pe kapav !” Ler nou virer nou trouv li pe debatt dans dilo. Nounn trappe so lamain pou risse li, mais enn coute line sapé. Kan nou finn kontinye rode li nou pann trouv li… » explique en larmes Emmanuel Sohaduth. Kinsley David devait à ce moment s’enfoncer dans l’eau sous le regard impuissant de ses amis.
Pris de panique, les trois jeunes sollicitent l’assistance d’habitants de la région. Leurs nombreuses tentatives pour retrouver Kinsley David seront vaines, et ce sont des éléments du Groupe d’Intervention de la Police Mauricienne qui repêcheront le corps sans vie de l’adolescent. L’autopsie pratiquée hier après-midi par le Principal Police Medical Officer (PPMO), le Dr Maxwell Monvoisin, attribue le décès à une « asphyxia due to drowning ». Cette triste nouvelle devait jeter la consternation dans le village de Bambous hier après-midi. Les premiers voisins ont accouru chez les David en guise de premier soutien à la famille qui venait à peine de prendre connaissance de la mort de Kinsley. « Mo ti dan mo travay kan mo bel-soeur inn call mwa pou annonce mwa sa move nouvel-là. Bann-la dir mwa kan li finn rentre dans La Ferm mai li pann kapav resorti. Mo garson pas ti habituer ale naze dans reservoir-là. Mem bann madam lave linze dans La Ferm dire mwa ki zamais avan zot finn trouve li laba », explique la mère de l’adolescent, accablée par la douleur.