Les forces de l’ordre ont dû déployer les grands moyens, hier après-midi, pour procéder à l’arrestation d’un homme atteint de maladie mentale suspecté d’avoir commis un vol à Bambous, le même jour. Ainsi, la police a dû faire appel au Groupe d’Intervention de la Police Mauricienne (GIPM) et aux sapeurs-pompiers pour mettre la main sur lui, après qu’il eut grimpé au sommet d’un arbre d’environ dix mètres de haut. Le suspect est actuellement admis au Brown-Séquard Hospital.
Vers 14 h 30, un quadragénaire et son épouse, domiciliés à Belle-Rose, participaient à une session de prière dans un temple, à Camp Rodriguais, Bambous, lorsqu’ils ont soudainement été alertés par un bruit provenant de l’extérieur. En allant s’enquérir de la situation, ils sont tombés sur un individu qui avait en sa possession une paire de cisailles. Aussitôt, ce dernier les a menacés à l’aide de cette arme, puis s’est emparé de la chaîne en or du quadragénaire, d’une valeur de Rs 18 000, avant de prendre ses jambes à son cou. Après quelque temps, le quadragénaire s’est rendu compte que le malfaiteur avait également endommagé son véhicule, qu’il avait garé à quelques mètres du temple. En effet, le voleur avait aussi brisé le pare-brise arrière de sa voiture, ainsi que la vitre de la porte arrière gauche. Il devait alors consigner une plainte au poste de police de la localité, qui a aussitôt lancé les recherches afin de retrouver le suspect. Celles-ci ont vite porté leurs fruits car le même jour, en début de soirée, la police de Bambous est finalement tombée sur le voleur présumé. Ce dernier, qui est âgé de 34 ans, est un habitant des environs ayant déjà un casier judiciaire. Il se trouvait alors à Avenue Folles Herbes, à Camp Rodriguais, Bambous, lorsque la police l’a trouvé. Cependant, son arrestation s’est avérée plus compliquée que prévue car l’individu avait grimpé au sommet d’un arbre d’environ dix mètres et menaçait de se donner la mort. Le personnel du poste de police de Bambous n’a alors eu d’autre choix que de solliciter l’aide des soldats du GIPM et des sapeurs-pompiers pour sortir le voleur présumé de l’arbre. Fort heureusement, l’opération s’est avérée un succès et les forces de l’ordre sont parvenues à descendre l’individu de l’arbre sain et sauf. Selon les indications de sa soeur à la police, ce dernier souffre de troubles psychiatriques. Il a été admis à l’hôpital psychiatrique Brown-Séquard, à Beau-Bassin.