Me Roshi Bhadain, mis en cause par un de ses clients, Nitesh Ramdharry, dans la Bangaleea Saga au sujet d’un montant de Rs 40 millions, rejette catégoriquement les allégations portées contre lui. Il compte animer un point de presse cet après-midi à l’hôtel Le Labourdonnais, pour donner sa version des faits et pour faire état des précédents du dénommé Nitesh Ramdharry. Ces allégations sont contenues dans deux affidavits, jurés par l’homme d’affaires Ramdharry, en date du 25 septembre et du 14 novembre de cette année et dans une première contre-déposition enregistrée au Central CID le vendredi 22 novembre.
Dans un premier commentaire, ce matin, au Mauricien, Me Bhadain indique qu’il compte soumettre des documents et des preuves pour soutenir qu’il n’a rien à faire avec les allégations formulées par Nitesh Ramdharry, que ce soit par rapport aux Rs 40 millions ou encore les noms des trois ministres cités comme étant des propriétaires terriens en Inde.
« Savez-vous que depuis jeudi dernier, j’ai déjà consigné une Precautionary Measure Statement au sujet de cette même affaire au Central CID en présence des ACP Vuddamalay et Jangi ? A cette occasion, j’ai également soumis tous les documents relatifs à cette affaire. Je compte les présenter à la presse cet après-midi », a déclaré Me Bhadain, qui clame son innocence dans ce scandale.
A ce matin, le Central CID mettait au point le calendrier des auditions des principaux protagonistes dans le nouveau volet de la Bangaleea Saga avec une forte coloration politique. Toutefois, il n’est pas à écarter que Mes Roshi et Yash Bhadain soient convoqués pour interrogatoire soit en fin de semaine soit au début de la semaine prochaine. Dans un premier temps, Nitesh Ramdharry devra retourner au Central CID pour des compléments d’informations, à la suite de quoi Me Bhadain pourrait être entendu Under Caution.
Outre la version des faits de l’homme de loi au sujet des allégations de l’homme d’affaires de Triolet, un autre témoin majeur devrait être un dénommé Madhukar Ramnarain, un ancien lieutenant politique du leader du MSM, Pravind Jugnauth et ayant pris ses distances aujourd’hui. Cet agent politique aurait établi les connexions nécessaires pour déboucher sur la rencontre en deux étapes au bureau de Me Bhadain à la Raffles Tower, Ébène à 15 h 30 le 5 novembre de l’année dernière.
Dans un premier temps, Nitesh Ramdharry a été introduit à Me Bhadain par le dénommé Ramnarain. Par la suite, devait suivre un tête-à-tête Ramdharry/Jugnauth avec le leader du MSM se trouvant en possession de documents portant sur cette transaction immobilière fictive en Inde.