AfrAsia Zimbabwe Holdings Ltd, filiale du groupe AfrAsia Bank, va augmenter son capital d’environ Rs 600 millions à travers une émission d’actions de “Préference” d’un montant de US $ 20 millions. Cette émission sera sursouscrite, indique la direction du groupe bancaire dans un communiqué de presse.
L’augmentation du capital de la filiale zimbabwéenne a été rendue nécessaire en vue de satisfaire certains besoins de capitalisation suivant le retrait de l’un des actionnaires d’AfrAsia Zimbabwe Holdings, en l’occurrence Crustmoon Investments (Pty) Ltd. AfrAsia Bank dit bénéficier de l’appui des autorités zimbabwéennes pour accroître sa participation dans sa filiale et la porter à 62, 5 %. « Nous avons identifié un investisseur international qui est disposé à faire un placement de 10 millions de dollars et nous y ajouterons un montant semblable. Des investisseurs locaux se sont intéressés à participer à l’émission qui sera, selon toute probabilité, sursouscrite », indique James Benoit, Chief Executive d’AfrAsia Bank, dans le communiqué de presse.
James Benoit annonce que le groupe AfrAsia va continuer à travailler de concert avec d’autres institutions afin d’injecter plus de crédits et de liquidités dans l’économie zimbabwéenne. AfrAsia, fait-on ressortir, va développer des stratégies pour devenir un acteur régional de premier plan dans le secteur financier.
Le ministre des Finances du Zimbabwe, Patrick Chinamasa, a participé aux côtés de James Benoit à une conférence de presse organisée par la filiale d’AfrAsia. « Nous n’avons cessé d’encourager les banques étrangères à augmenter leurs investissements dans les opérations locales, tout en leur faisant comprendre que leurs participations ne seront pas sujettes au taux plafond de 49 % », a indiqué le ministre.
Par ailleurs, la direction d’AfrAsia Bank fait état d’articles de presse parus au Zimbabwe et dans lesquels il est annoncé que la société
Spiritage Zimbabwe Limited va entamer des poursuites judiciaires contre AfrAsia Bank Zimbabwe Limited pour détournement de fonds allégué. « These reports are totally incorrect and contain substantial deliberate misrepresentations of facts, which AfrAsia Bank, in the strongest terms does not agree with », précise le communiqué de la banque. Cette dernière ajoute qu’AfrAsia Bank Zimbabwe Limited a initié des actions légales pour régler cette affaire.