Maurice a reçu Rs 14,1 milliards sous forme d’investissements directs étrangers (FDI) en 2014, indique un relevé publié hier par la Banque de Maurice (BoM). Selon cette dernière, les secteurs de l’hôtellerie/restauration et de l’immobilier ont attiré le plus gros de ces investissements.
Les données concernant les investissements directs étrangers par secteur d’activité montrent que l’industrie hôtelière et les activités de restauration ont attiré un total de Rs 4,9 milliards alors que, pour l’immobilier en général, le montant de FDI s’est élevé à Rs 6,2 milliards. De ce montant, Rs 4 milliards ont été injectées dans les projets d’Integrated Resort Scheme (IRS), de Real Estate Scheme (RES) et d’Invest Hotel Scheme (IHS). Les services financiers ont également suscité l’intérêt des investisseurs étrangers, réalisant un montant de Rs 1,8 milliard.
Le relevé de la banque centrale fait voir par ailleurs que, dans le secteur de la santé, les investissements directs étrangers se sont chiffrés à Rs 532 millions. Quant à celui de la construction, il a enregistré un montant de FDI de Rs 376 millions, niveau qui est en nette baisse par rapport aux années précédentes.
Pour ce qui est des sources de FDI, la France se retrouve largement à la première place avec un montant de Rs 3,5 milliards, précédant les Etats-Unis (Rs 1,6 milliard), l’Afrique du Sud (Rs 1,1 milliard), le Royaume-Uni (Rs 892 millions), le Luxembourg (Rs 764 millions), les Émirat Arabes Unis (Rs 621 millions) et la Suisse (Rs 571 millions). Les pays développés, Europe et Amérique du Nord principalement, ont été la source d’environ 72% de la valeur totale du FDI de 2014. Sur les Rs 3,9 milliards provenant des pays en développement, la part de l’Afrique s’est chiffrée à Rs 1,4 milliard, contre Rs 2,4 milliards pour l’Asie et l’Océanie.  
Par ailleurs, la BoM a également rendu public hier le tableau des investissements directs effectués par des entreprises mauriciennes à l’étranger pendant l’année écoulée. Il en ressort que Rs 3,5 milliards ont été investies, dont Rs 1,2 milliard dans le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication, Rs 579 millions dans les services financiers, Rs 531 millions dans la santé, Rs 440 millions dans le secteur hôtelier et Rs 409 millions dans celui de l’immobilier.
L’Europe (Rs 2,1 milliards), l’Afrique (Rs 950 millions) et l’Asie (Rs 278 millions) ont été les régions vers lesquels les investissements directs mauriciens ont été dirigés. Au classement des pays, la France, avec Rs 669 millions, a été le premier bénéficiaire. Elle a précédé dans l’ordre : Madagascar (Rs 218 millions), les Émirat Arabes Unis (Rs 189 millions), le Kenya (Rs 130 millions) et la Suisse (Rs 115 millions).