Photo d'illustration

Une première mission sur le volet éducation attendue le prochain week-end pour un séjour jusqu’au 12 décembre

La Banque mondiale approchée pour un “stand-by loan” déboursable en 48 heures au titre du Disaster Risk Management

Le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale, par l’intermédiaire de Mohamed-Lemine Raghani, Executive Director, et Mark Lundelll, Country Director, respectivement, ont tenu à féliciter “ the people of Mauritius for having demonstrated, once again, its commitment to democracy by voting in an orderly and peaceful manner”. C’est ce qui ressort dans des correspondances officielles. Le Country Director de la Banque mondiale a confirmé au Premier ministre, Pravind Jugnauth, l’engagement de cette dernière institution dans la préparation d’un Country Economic Memorandum pour Maurice en sus de l’assistance technique en matière de banking regulation, sugar sector reform, d’éducation et de planification économique. En attendant d’effectuer une visite officielle, Mark Lundell a annoncé l’arrivée la semaine prochaine d’une importante mission pour enclencher le processus de consultations sur le Country Economic Memorandum, qui devra être rendu public en juin 2020.

Les premières indications officielles disponibles confirment que le Country Economic Memoradum sera sous la forme d’une feuille de route incluant des “strategies, actions and policies” pour les cinq prochaines années. Les principaux axes devant être développés pour accompagner Maurice dans son cheminement pour intégrer le high income group sont comme suit :

mettre en place un equity financing eco-system pour encadrer les opérateurs dans le secteur du textile et autres industries en difficulté ;

l attirer des investisseurs étrangers en coopération avec l’Economic Development Board et le Mauritius Research and Innovation Council ;

l assurer la capacity building au profit du ministère des Finances, de l’Economic Development Board, de la Mauritius Revenue Authority “to assess the impact of taxes and transfers on poverty” ;

l revoir les initiatives dans le domaine de skills formation et faire des recommandations en vue de régler le problème de mismatch ;

l soumettre des propositions pour améliorer la fiscal sustainabilty de la protection sociale ;

l évaluer les carbon savings avec le bus project ;

l formuler une waste management strategy avec accent sur l’économie circulaire tout en évaluant les risques à l’environnement ;

l assurer le soutien au Disaster Risk Management avec un stand-by loan de la Banque mondiale à déboursement rapide, soit en 48 heures, en cas de catastrophe ;

l établir une plus grande coordination sur le ease of doing business entre l’Economic Development Board et la Banque mondiale et ;

l travailler en collaboration avec le Mauritius Public Procurement Office sur une Methodology for Assessing Procurement System (MAPS).

Dans le cadre des consultations sur l’élaboration de ce Country Economic Memorandum, une mission dirigée par le Dr Salgado Hernanez arrivera à Maurice le week-end prochain pour une étude sur le Mauritius’ education and training system. Lors de son séjour de trois semaines, la mission Salgado aura pour mandat de procéder à un “mapping the education and training system, and suggest appropriate policy recommendations on how to close the skills gaps between what the labour market  needs and what such system currently provides”.

D’autres missions de la Banque mondiale avec des compétences spécifiques devront se succéder jusqu’à la publication de cette five-year road map...