La SBM Holdings Ltd a vu ses bénéfices chuter de 18,7% au premier trimestre 2017 pour s’élever à Rs 581,4 millions, un repli attribuable principalement, selon la direction du groupe bancaire, à une augmentation des provisions pour les créances douteuses et des coûts du système. Le groupe a eu à comptabiliser un montant de Rs 523 millions sous ces items contre Rs 328 millions pour le précédent trimestre.  
Les revenus opérationnels du groupe sur la période janvier-mars 2017 se sont chiffrés à Rs 1,71 milliard, contre Rs 1,65 milliard pour le trimestre correspondant de 2016. Les revenus nets d’intérêt ont légèrement diminué, passant de Rs 1,1 milliard à Rs 1,06 milliard, mais les revenus hors intérêt ont enregistré une progression, atteignant Rs 649,8 millions, contre Rs 516,9 millions pour le même trimestre de l’année précédente. La SBM Holdings Ltd a eu à budgéter Rs 358,9 millions sous l’item “dépenses de personnel” , un montant en hausse comparativement au premier trimestre 2016 (Rs 310,4 millions). De plus, les dépenses inscrites sous l’item “dépréciation/amortissement” ont connu une forte augmentation, passant de Rs 39,9 millions à Rs 145,6 millions. Le groupe annonce par ailleurs que le « net impairment loss on financial assets » s’est accru, se chiffrant à Rs 297 millions, et que pour le même trimestre de 2016 le groupe avait fait provision pour Rs 184,5 millions.  
Les actifs totaux de la SBM Holdings Ltd ont augmenté substantiellement, atteignant Rs 165,6 milliards au 31 mars 2017, contre Rs 146,9 milliards au 31 décembre 2016. « The increase in total assets is due mainly to increase in net loans and advances to non-bank customers of MUR 11.72 billion, increase in loans to and placements with banks of MUR 1.26 billion and increase in investment securities of MUR 0.62 billion. » Les dépôts des clients non bancaires ont progressé de Rs 15,6 milliards.
Les créances douteuses brutes étaient estimées à Rs 5,2 milliards fin mars dernier, mais en pourcentage des crédits bruts, elles représentaient 5,89% à cette même date. « Net impaired advances to net advances ratio also improved from 2.64% at December 2016 to 2.24% as at March 2017 », ajoute le groupe. Pour ce qui est des fonds propres, on observe une hausse de Rs 22,5 milliards en mars 2016 à Rs 24,2 milliards en mars 2017.
Évoquant les perspectives dans son rapport trimestriel, le conseil d’administration de la SBM Holdings Ltd annonce une croissance des crédits au cours du premier trimestre et que cette progression se maintiendrait au cours des prochains mois, et ce conformément à une « improvement in business confidence » et à la mise en oeuvre des grands projets de développement infrastructurel dans le pays. Cependant, la direction anticipe une pression sur les marges en raison de « strong competition and persisting high liquidity » dans le marché.
« The Group will continue to accompany growth domestically and be a partner of choice for both individuals and businesses, including SMEs. At the same time, SBM is actively pursuing diversification and internationalisation », soulignent les directeurs, qui pensent que les activités à l’international devraient continuer à se développer.
Le groupe fait à nouveau mention du lancement de la SBM Bank (Kenya) Ltd cette semaine dans le sillage du rachat de la Fidelity Commercial Bank. « Furthermore the Group’s international development pipeline includes the setting up of a subsidiary in Seychelles and the conversion of the branch operation in India into a wholly owned subsidiary », précise-t-on. Le groupe est confiant qu’il y aura un renversement de tendance positif pour ce qui est de ses activités et de son niveau de rentabilité pour la présente année financière, qui se termine en décembre. Le groupe focalise son attention sur le développement de ses capacités et annonce que les procédures ont été enclenchées pour le recrutement d’un CEO et d’autres « key executives ».