Le montant des crédits bancaires au secteur privé s’élevait à Rs 317,7 milliards à fin juillet 2015, comparativement à Rs 316,7 milliards à la fin du mois précédent. Selon un relevé de la Banque de Maurice, l’ardoise du secteur privé a augmenté d’environ Rs 5,7 milliards depuis le début de l’année.
Par rapport à juin 2015, les crédits au secteur de la construction ont augmenté de Rs 655 millions pour atteindre Rs 83,8 milliards. Ce montant inclut Rs 48,1 milliards sous forme de prêts logement ainsi que des crédits de Rs 4 milliards accordés à des membres du personnel. L’ardoise sous l’item « construction » s’est accrue de Rs 3,6 milliards en sept mois. En revanche, celle du secteur touristique a subi un léger recul, passant de Rs 47,6 milliards en décembre 2014 à Rs 46,2 milliards en juillet 2015. Les crédits aux établissements hôteliers ont diminué d’environ Rs 700 millions en juillet 2015.
Les données de la BoM montrent également que les opérateurs du secteur du Global Business sont de gros bénéficiaires de crédits bancaires, soit Rs 40,7 milliards à fin juillet 2015 contre Rs 37,4 milliards en début d’année. Pour ce qui est des autres secteurs, les crédits bancaires ont évolué comme suit de janvier à juillet 2015 : agriculture/pêche : de Rs 19,1 milliards à Rs 18,5 milliards ; industrie manufacturière : de Rs 18,8 milliards à Rs 21,1 milliards ; commerce de détail et de gros : de Rs 31,5 milliards à Rs 30 milliards ; services financiers : de Rs 24,9 milliards à Rs 25,5 milliards.
Par ailleurs, le taux d’intérêt moyen pratiqué par les banques sur les emprunts se situait à 7,64 % en juillet 2015 et s’affichait en baisse comparativement à juin 2015 (7,68 %) et décembre 2014 (7,79 %). Le taux moyen sur les dépôts était aussi en repli pendant la même période, soit à 2,8 % en juillet 2015 et 3,2 % en décembre 2014.
Pour ce qui est de l’excès de liquidités dans les banques commerciales, la courbe descendante se maintient, indiquent les données recueillies par la banque centrale. Pour la quinzaine se terminant au 20 août 2015, le montant s’élevait à Rs 8,4 milliards, soit presque 50 % de moins que le montant enregistré à la mi-avril 2015 (Rs 16,5 milliards).