Le gouverneur de la Banque de Maurice Manou Bheenick a affirmé qu’il y a de la stabilité monétaire et de la stabilité au niveau du taux de change à Maurice. C’était lors de l’inauguration officielle de la nouvelle banque Banyan Tree Bank Ltd vendredi dernier à Ébène.
S’adressant à un parterre composé de ministres, de diplomates, de banquiers et d’hommes d’affaires, Manou Bheenick a soutenu que le secteur bancaire à Maurice est robuste et en bonne santé, faisant remarquer qu’il a enregistré une croissance de 70 % de ses actifs au cours des cinq dernières années et que si l’on ajoutait les opérations internationales (celles des banques offshore), les actifs totaux du secteur représenteraient aujourd’hui 260 % du Produit intérieur brut (PIB) de Maurice.
Pour le gouverneur, il y a de la place pour plus de concurrence dans le monde bancaire local. Il a indiqué que le permis de Banyan Tree Bank Ltd a été octroyé après une étude approfondie car les autorités bancaires voulaient surtout s’assurer que l’entrée en opération de cette banque allait apporter de la valeur au secteur. De plus, a-t-il laissé entendre, la direction de Banyan Tree Bank Ltd, a su respecter une première condition imposée par la BoM, soit de commencer les opérations avant fin octobre 2012. La direction de la nouvelle banque a également pris l’engagement de respecter les nouvelles directives de la banque centrale en matière de bonne gouvernance.
« Nous sommes contents et chanceux que le secteur bancaire local n’ait pas subi de gros contrecoups de la crise qui sévit depuis années », a souligné Manou Bheenick qui a affirmé que la croissance économique est restée positive à Maurice. Rejetant les critiques formulées récemment à l’encontre de la BoM mais sans pour autant mentionner le nom du vice-Premier ministre et ministre des Finances – ce dernier, rappelons-le, avait déclaré que le mauvais alignement de la roupie a eu pour effet une perte de 100 points de base (1 %) au niveau du taux de croissance économique –, Manou Bheenick a affirmé que le pays connaît à la fois une « monetary stability » et une « currency stability ». Le gouverneur a fait comprendre qu’il ne souhaitait pas entrer dans le débat concernant une roupie surévaluée ou sous-évaluée.
Manou Bheenick a observé que Maurice n’est pas surbancarisé et qu’il y a donc de la place pour d’autres banques. Cependant, a-t-il fait ressortir, la banque centrale ne va pas faire de compromis sur le principe KYC (Know Your Client), cela pour la protection de la bonne réputation et de l’image de notre centre financier.
Le gouverneur a indiqué que la BoM encourage les « Private banks » et les « Pure Investment Banks » à s’installer à Maurice. La BoM espère octroyer de nouveaux permis à ce sujet.
La Banyan Tree Bank est la 21e banque du pays. L’initiative de créer cet établissement revient à Neem Tree Ltd, une institution financière enregistrée à Singapour et dirigée par Sanjiv Singhal. Des hommes d’affaires locaux sont aussi partie prenante de cette initiative.