La 16e journée accueillera la deuxième épreuve classique de notre calendrier, la Barbé Cup, disputée à poids d’âge pour les coursiers possédant un rating de 60 ou plus sur 1600m. La participation incertaine du gagnant 2016 Kremlin Captain permettra à ses adversaires de revoir leurs ambitions à la hausse. Avantagé au handicap, Parachute Man est capable d’épingler une troisième classique après la Maiden Cup et la Coupe d’Or l’an dernier, mais il devra se méfier de One Cool Dude, Charles Lytton ou encore Hard Day’s Night, qui possèdent les qualités nécessaires pour briller à ce niveau.
Parachute Man reprendra la compétition directement dans le Barbé après une saison 2016 remarquable où il fut sacré cheval champion pour avoir remporté ses quatre dernières courses, dont le Maiden et la Coupe d’Or, sur 2400m et 1600m respectivement. Même s’il n’a pas repris la compétition, ce grand cadre a bénéficié d’une préparation méthodique avec une vingtaine de galops sous les sabots, dont deux barrier trials. On peut même avancer qu’il est fin prêt pour la compétition. Strong one-pacer, il démarrera sans doute de loin comme dans la Coupe d’Or 2016 afin de mettre à l’épreuve la tenue de ses adversaires. Une troisième classique est à sa portée d’emblée.
Ricky Maingard possède également en One Cool Dude une chance de premier ordre dans cette épreuve. Tout comme dans la Coupe d’Or 2016, ce cheval avait été incommodé dans l’emballage final à sa dernière sortie sur 1500m. Il lui faudra juste un peu de chance de son côté pour que ce bon finisseur renoue avec le succès.
La participation de Kremlin Captain demeure incertaine, car une sensibilité à son pied a été notée après son galop sur la grande piste mardi dernier. Une décision sur son engagement sera prise mardi prochain après son travail. S’il est aligné avec la plénitude de ses moyens, il sera un candidat valable à la victoire. Maniable, il peut s’adapter aux circonstances de la course avant de faire valoir sa belle pointe de vitesse finale dans la ligne d’arrivée.
En cas de forfait du cheval champion 2015, Ramapatee Gujadhur pourra compter sur Bulsara, qui a été ménagé afin d’être présenté dans les meilleures dispositions possibles pour cette épreuve qu’il a déjà remportée en 2015. Doté d’un coup de reins dévastateur, ce 10-ans est en mesure de réussir un coup d’éclat si la course est lancée.
Charles Lytton sera sans doute le porte-drapeau de Gilbert Rousset. Ce bai s’est contenté des podiums cette année après une première saison marquée par trois victoires où il domina One Cool Dude et Kremlin Captain, entre autres, et une deuxième place dans Coupe d’Or derrière Parachute Man. Il semble avoir amorcé un regain de forme ces derniers jours et peut renouer avec le succès s’il n’est pas contraint de sortir de son pas trop tôt durant le parcours.
Acquis en vue de défendre les couleurs de son établissement dans les grandes épreuves, Hard Day’s Night avait ouvert son compteur en remportant la deuxième manche du championnat des 4-ans. Il affronte un lot plus relevé et sera nettement désavantagé au handicap, mais demeure compétitif pour les accessits. Blow Me Away avait démontré ses limites sur la distance dans la dernière épreuve classique 2016, mais une place reste à sa portée à ce niveau.