C’est ce samedi que se tiendra la Barbé Cup, deuxième classique du calendrier local. Comme le Maiden en 2016, elle a lieu sur fond de fortes secousses qui touchent de plein fouet le monde hippique mauricien. L’indisponibilité de plusieurs cravaches n’a également pas arrangé les choses.
À jeudi matin, on était toujours dans l’incertitude quant à savoir qui pilotera le crack de Ricky Maingard Parachute Man. Il en était de même pour la doublure One Cool Dude. Finalement, ce sont les services de Kersley Ramasamy et Swapneel Rama qui ont été retenus. Du côté de Gilbert Rousset, on n’était pas mieux servi, avec la GRA objectant que Rye Joorawon soit associé à Charles Lytton.
Pour revenir à l’essentiel, on note d’emblée une absence de taille. Celle de Kremlin Captain, contraint de déclarer forfait pour cause d’incapacité physique. Ce n’est pas pour autant que l’entraînement Gujadhur ne sera pas de la partie, Ramapatee Gujadhur ayant fait appel à Tandragee et au crack annoncé Enaad. Mais à 48 heures de la grande course, c’est bien Ricky Maingard qui est en position de force, avec deux partants de choix.
Parachute Man, qui sera associé à Kersley Ramasamy, effectuera sa rentrée 2017. Cheval de l’année 2016, double vainqueur classique (Maiden-Coupe d’Or), ce fils de High Chapparal se passe de présentation. Stayer confirmé, ce grand cadre a bénéficié d’une longue et minutieuse préparation en vue de cette sortie, avec un vingtaine de galops sous les sabots et en bonus deux barrier trials. Les 1600m sont parfaits pour une reprise. On prévoit de le retrouver dans le groupe de tête et pourquoi pas mener les débats en l’absence d’un véritable frontrunner. On est d’avis qu’il est suffisamment fit pour mettre à l’épreuve la tenue de ses adversaires et les mettre dans le rouge dans la ligne d’arrivée. Il reste notre favori pour la victoire.
One Cool Dude principal challenger
One Cool Dude, son compagnon d’entraînement, n’a pas encore dit son dernier mot. Il a lui aussi bénéficié d’une bonne préparation et se présentera au départ de cette épreuve avec des ambitions légitimes. Quitte à nous répéter, sa course référence de ces derniers temps est celle dans la Coupe d’Or 2016 lorsque, sous la selle de Ian Sturgeon, il avait joué de malchance, ayant été gêné à un moment crucial de la course. Son entraîneur est d’avis que sans cet incident, il aurait battu Parachute Man. Si on tient compte que Parachute Man était à ce moment-là à son summum, il va sans dire que One Cool Dude part avec d’excellentes chances ce samedi, d’autant qu’il a l’avantage de deux courses dans les jambes.
Face au duo de Ricky Maingard, on retrouve le trio de Gilbert Rousset, avec comme fer de lance Charles Lytton. Ce dernier reste sur trois bonnes tentatives, dont la dernière remonte à la 11e journée, lorsqu’il avait terminé à la vitesse du vent pour prendre la 2e place à 1,35L d’Ernie. Pour sa seule tentative sur 1600m, Charles Lytton a dû subir la supériorité de Parachute Man en octobre dernier. Mais les données ne sont pas les mêmes cette fois.
Charles Lytton a l’avantage de trois courses dans les jambes, contrairement à Parachute Man. Si ce dernier ne part pas sur des bases élevées, il aura sa chance, mais si le porte-drapeau de Ricky Maingard durcit l’épreuve, alors là, Charles Lytton aura du souci à se faire, sa tenue étant sujette à caution.
Son compagnon d’entraînement Prince Of Thieves a reçu un bon entraînement, mais à poids d’âge, on le voit plutôt pour un accessit, surtout qu’il aborde les 1600m pour la première fois. Il a démontré une belle vélocité à sa dernière sortie et on devrait une fois de plus le retrouver dans le groupe de tête. Mais jusqu’où tiendra-t-il ? Quant à Recall To Life, il n’a pas encore fait ses preuves à ce niveau.
Chez la casaque bleu électrique et écharpe rouge, Steven Arnold a préféré Tandragee à Enaad. Le premier nommé reste une valeur sûre de la division malgré le poids de l’âge. Sa ligne constitue un sérieux handicap, ce qui fait qu’il n’aura d’autre choix que de venir de l’arrière. Enaad a été acquis avec comme objectif le Maiden. Il est du même géniteur que Parachute Man et les 1600m sont idéaux pour une reprise. Il semble avoir repris du poil de la bête ces derniers temps, comme l’atteste son dernier barrier trial. Mais est-il suffisamment prêt pour damer le pion aux favoris ?
En ce qu’il s’agit de Captain Magpie, M L Jet, Awesome Adam et Easy Lover, on les voit plutôt comme des secondes chances dans ce lot. L’entourage du dernier nommé nourrit tout de même un silent hope à son égard. Physiquement, on ne peut rien lui reprocher.