La Barclays dit se positionner comme la banque de choix sur le continent africain. À travers Barclays Africa, qui regroupe ses entités régionales, le groupe bancaire déclare avoir des ressources et l’expertise nécessaires pour soutenir les entrepreneurs qui sont déjà implantés ou qui souhaitent se tourner vers ce grand marché régional. « Nous avons une vision à long terme pour l’Afrique », a déclaré hier Ravin Dajee, Managing Director de Barclays Maurice, lors d’une rencontre à l’hôtel Le Labourdonnais avec les milieux d’affaires locaux. À cette occasion, Nomkhita Nqweni, Chief Executive de la division de gestion de patrimoines et des investissements en Afrique au sein de Barclays Africa, a affirmé que le groupe soutient Maurice dans son positionnement en tant que plateforme financière servant de pont entre l’Afrique et l’Asie.
« La Barclays se sent chez elle en Afrique. Nous sommes parmi les banques leaders dans plusieurs pays. Notre but est de devenir une banque incontournable en Afrique », a déclaré d’emblée Ravin Dajee lors de cette rencontre d’un peu plus d’une heure et demie avec les milieux d’affaires locaux, réunion axée sur la présentation de la stratégie africaine de la Barclays. M. Dajee a indiqué que dans le cadre de la réalisation de sa stratégie, la Barclays met en place le processus nécessaire en termes de plateforme technologique, élabore des produits adaptés aux besoins de sa clientèle et consolide, par ailleurs, ses relations d’affaires avec cette dernière. « Nous pouvons soutenir les entrepreneurs mauriciens qui ont l’ambition de pénétrer ou d’exploiter davantage leur potentiel en Afrique », a-t-il déclaré, indiquant que pour démontrer son désir de mieux marquer sa présence, Barclays Maurice a capitalisé l’année dernière un montant de l’ordre de 125 millions de dollars, faisant de cette institution le plus gros pourvoyeur d’investissements directs étrangers à Maurice en 2012.
« Le groupe Barclays croit en la capacité de Maurice dans son positionnement en tant que plateforme financière tournée vers l’Afrique. Nous avons ces derniers mois mené des roadshows en Zambie, en Ouganda et en Tanzanie non pas pour parler uniquement des activités de Barclays Africa mais également pour évoquer les possibilités d’affaires qui peuvent être développées par les entrepreneurs de ces pays avec d’autres du continent, en particulier dans les pays où nous sommes représentés », a expliqué Ravin Dajee.
Lors de son intervention, Nomkhita Nqweni, Chief Executive de la division de gestion de patrimoine et des investissements en Afrique, a fait les éloges de Maurice pour son environnement des affaires, sa stabilité politique, la résilience de son économie face à une conjoncture internationale difficile. « Mauritius is a tremendous growth story. We are proud to have our roots here », a-t-elle déclaré. La Barclays, a-t-elle poursuivi, est la seule banque qui soit totalement « local, regional and global » et le groupe estime qu’à travers Barclays Africa, il peut compter sur son expertise des marchés régionaux et une présence étendue sur le continent pour accompagner ses clients dans le développement de leurs opérations. La Barclays est présente dans douze pays en Afrique et son implantation à Maurice remonte à 1919. Depuis une année et demie, a indiqué Nomkhita Nqweni, Barclays Africa se consacre à l’intégration de ses activités sur le continent et ce à travers le concept de « One Africa Bank ». La fusion des opérations d’ABSA, groupe bancaire sud-africain, et celles autres entités Barclays en Afrique, a soutenu Nomkhita Nqweni, va donner une grande impulsion aux activités du groupe dans la région.