Curepipe vivra à l’heure du derby de la ville lumière, avec la rencontre CSSC-Cercle de Joachim, prévu aujourd’hui à 16 heures au stade George V. Un contexte particulier, pour deux formations qui ont montré du bon et du moins bon depuis le début de la saison. Dans le même temps, l’AS Quatre-Bornes se rend dans le fief du leader, l’ASPL 2000, pour tenter de prendre une revanche sur les Port-Louisiens, qui l’a éliminé de la Republic Cup.
CSSC – Cercle de Joachim : duel curepipien
Qui du CSSC, mal en point depuis le début du championnat avec seulement deux victoires, ou du Cercle de Joachim, quatrième du classement, ira au bout de ses intentions, au stade George V ? Sur papier, avantage au Cercle. Les banlieusards présentent un meilleur ratio de victoires, une bien meilleure attaque et surtout une bonne défense. Ce qui se traduit par six succès, trois matches nuls et cinq défaites.
Du côté du CSSC, les chiffres ne sont guère reluisants pour une formation considérée comme le fleuron du football local. Deux succès, autant de matches nuls et 10 défaites : un chiffre indigeste, qui s’est caractérisé par une victoire éclatante face à l’AS Rivière du Rempart (4-0). Le derby d’aujourd’hui signifiera-t-il le réveil du CSSC ?
Sachant que le Cercle de Joachim est d’ores et déjà distancé par le trio de tête — huit points entre La Cure Sylvester et les Curepipiens — on peut s’attendre à une réaction d’orgueil du champion de Maurice.
ASPL 2000 – AS Quatre-Bornes : une revanche à prendre pour ASQB
L’ASPL 2000 reçoit, au stade St François Xavier, une équipe de l’AS Quatre-Bornes qui l’aura fait douter lors de leur dernière confrontation, dans le cadre de la Republic Cup, mercredi. Il a en effet fallu attendre la fatidique épreuve des tirs aux buts pour les départager. Maintenant, les Quatre-Bornais, passés près de l’exploit, tenteront de distiller le doute chez leur adversaire du jour. D’ailleurs, les protégés de Benjamin Théodore réalisent une saison correcte jusqu’ici, se retrouvant à la cinquième place du classement, avec toutefois 16 points de retard sur le leader. Ce leader qui peut malgré tout voir venir puisque Pamplemousses SC, son plus proche poursuivant, se retrouve à six points derrière lui. Objectif facile pour l’ASQB ? Non. Mais la revanche pourrait être une excellente motivation.
GRSE Wanderers – Pamplemousses SC : oublier la débâcle de l’aller
Les statistiques ne mentent pas : Pamplemousses SC possède la meilleure attaque. 41 buts en 14 sorties en championnat. Les GRSE Wanderers, qui recoivent le deuxième au classement, en savent quelque chose, puisqu’ils avaient été battus 9-0 à l’aller. Pour la manche retour, est-ce que les données ont changé ? Peut-être. Les Wanderers ont montré l’image d’une équipe mieux organisée contre La Cure Sylvester. Certes, pas encore au point, mais capable de pousser l’une des trois meilleures formations dans ses retranchements. Pamplemousses SC est prévenu : les Wanderers ont pris du galon. Wendy Momus, Damien Bauluck et autres Steeve Polimont pourraient bien causer la petite surprise du jour. De l’autre côté, les Nordistes peuvent toujours compter sur Branly Ratovonirina, auteur de 13 buts cette saison.
AS Rivière du Rempart – PRNFC : pour grimper au classement
La rencontre entre l’AS Rivière du Rempart et Petite Rivière Noire FC, au stade Anjalay, promet d’être disputée. Il s’agit, en fait, de deux concurrents qui ont trop souvent alterné le bon et le moins bon. D’un côté, l’ASRR, ancien leader de la BMPL, de l’autre, Petite Rivière Noire FC, qui lance dans le bain quelques jeunes pousses. Une situation qui s’est traduite notamment par une lourde défaite de 6-0 aux mains de l’ASPL 2000. « Ce n’est pas un drame », avait-il dit après ce revers. L’ASRR, qui se remet d’une nouvelle défaite — la huitième cette saison — doit donc reprendre du poil de la bête. Ses atouts ? Jesson Rungassamy, troisième meilleur buteur du championnat.
Chamarel SC – La Cure Sylvester : en quête de rachat
Le dernier match de la semaine mettra aux prises Chamarel SC à La Cure Sylvester, au stade Germain Comarmond. Les deux formations ont enregistré un nul lors de leur dernière sortie, sauf que ce résultat est à interpréter différemment pour les deux équipes. Chamarel SC a tenu en échec le Cercle de Joachim, champion de Maurice, alors que les Sylvesters ont été contraints au nul contre une modeste équipe de GRSE Wanderers. Maintenant, reste à savoir si les deux entraîneurs sauront faire parler la poudre face à leur adversaire du jour, qui possède des objectifs bien différents l’un de l’autre. Pour les deux équipes en quête de rachat, la victoire demeure impérative.