Le leader Petite Rivière-Noire FC (PRNFC) a consolidé sa première place au général à la faveur de sa victoire 2-1 face à l’ASPL 2000 dans le choc au sommet comptant pour la 16e journée de la Barclays Mauritius Premier League de football, hier au stade Germain-Comarmond (Bambous).
Battu à l’aller 0-2, le PRNFC a pris sa revanche face à l’équipe de la capitale. Les hommes de Twaleb Fatemamode ont toutefois dû veiller au grain jusqu’au dernier moment afin de préserver ce score dans cette rencontre intense au cours de laquelle les deux équipes se sont procuré plusieurs occasions.
L’équipe de l’Ouest a pris les devants lorsque son buteur maison Gurty Calembé exécuta Steward Léopold d’un tir canon après avoir pris à défaut les deux défenseurs centraux de la capitale suite à une relance de Jean-Jacques Tare dévié de la tête par Stevenson Hollingsworth (1-0, 20e).
Les Port-Louisiens réagissaient timidement et donnaient l’espace à l’adversaire pour évoluer. Sur une action quasi similaire ayant conduit au premier but, Gurty Calembé aurait pu corser l’addition. Mais le meilleur buteur de la Premier League croisa trop son tir (26e).
« Nous nous étions bien préparés. Je savais que nous aurions la possibilité de faire la différence dans ce match, même si l’adversaire est costaud. Je dois remercier mes joueurs pour leur abnégation et mon staff technique pour leur apport dans la préparation de ce match. Les supporters ont aussi joué un rôle important », déclare Twaleb Fatemamode, entraîneur du PRNFC.
Après avoir subi le jeu en première période, l’ASPL 2000 a montré un autre visage en seconde période en passant résolument à l’offensive avec un 3-4-3. Ce changement tactique dynamisait l’équipe, mais toujours est-il que les Jonathan Ernest (72e), Olivier Andrisoa (82e) ou encore Adrien Botlar (88e) n’ont pas pu avoir le bon geste au moment de conclure.
Joye Estazie, qui a rejoint le PRNFC pendant l’intersaison, vit son tir repoussé par le montant gauche de Léopold (89e). Dans cette dynamique, les joueurs de l’Ouest allaient asséner un coup de massue à l’ASPL 2000 lorsque Linley Lalouette reprit victorieusement un centre de Christopher Bazerque au terme du temps réglementaire (2-0, 90e).
Les Port-Louisiens ont jeté tout leur poids dans la bataille afin de revenir au score. Ils sont parvenus à réduire l’écart par l’entremise d’Olivier Andrisoa (2-1, 92e). Mais le PRNFC a redoublé d’efforts afin de résister aux assauts adverses et préserver son mince acquis jusqu’au bout.