La belle série de six victoires d’affilée du Cercle de Joachim a été stoppée par une imprévisible mais courageuse équipe de l’AS Rivière-du-Rempart (1-1), hier au New George V Stadium, au terme d’un match bien engagé comptant pour la 13e journée de la Barclays Mauritius Premier League de football.
Joachim a, pour le moins, raté une occasion de se rapprocher des meneurs. Les Curepipiens évoluaient pourtant un cran au-dessus de leurs adversaires et ce, dans les différents compartiments, mais à l’arrivée, les champions sortants ont concédé le nul.
Fidèle à son style de jeu, l’AS Rivière-du-Rempart a procédé par des contres parfois rapides afin de taquiner la défense curepipienne. Mais c’est Joachim qui s’est procuré les meilleures occasions, particulièrement en première période, avec d’abord un tir du jeune milieu Adel Langue après une récupération, alors que le chrono n’affichait même pas la 2e minute. Puis ce fut au tour de l’attaquant ghanéen de Joachim Abraham Odome de forcer Nicholas Doro à la parade sur un tir enroulé (5e). Une fois encore, Adel Langue tira juste à côté du montant gauche de Doro (13e).
Plus retranchés, les joueurs de Tony François ont donné par moments du travail à la défense curepipienne sans pour autant mettre à l’épreuve les coéquipiers de Denis Dookee. Joachim aura deux autres occasions dangereuses avant la première tranche. Yannick Dig-Dig, souleva trop son tir sur un centre de Bhavish Rasdarising (20e). Puis, Abraham Odome, libre de tout marquage aux abords de la surface, tira au-dessus (26e).
Scénario tout à fait différent en seconde période. L’ASRR imposa un pressing dès le réengagement. La formation nordiste prit l’avantage sur un corner tiré directement dans les buts par le défenseur latéral droit Rafick Mandron (1-0, 47e). Sur la minute qui suivit, Joachim aurait pu remettre les pendules à l’heure, mais le tir Christopher L’Enclume s’écrasa sur la transversale (48e).
Toujours est-il que l’ASRR aurait pu faire le break à la 63e minute. Après une action en solo remarquable, Sewram Gobin servait Jesson Rungassamy, seul dans la surface, mais celui-ci n’arriva pas à conclure. « Dommage que nous n’ayons pas concrétisé cette action. Quoi qu’il en soit, je peux dire que nous avons réalisé une bonne performance face à un groupe comme le Cercle de Joachim », souligne Tony François, entraîneur de l’ASRR.
Joachim n’avait pas encore dit son dernier mot. Les joueurs de Joe Tshupula ont jeté tout leur poids dans la bataille lors des dix dernières minutes, parvenant à égaliser par l’entremise de Yannick Dig-Dig sur penalty suite à une main d’Olivier Gaspard sur un corner de Guiyano Chiffone (1-1, 80e). Abraham Odome a donné des sueurs froides à l’ASRR. Mais l’attaquant ghanéen rata la balle de match suite à un centre millimétré de Dig-Dig (90e+4e).