Le Cercle de Joachim, champion en titre, et l’ASPL 2000, ont démarré la saison 2015-16 sur d’excellentes bases en venant à bout du Petite Rivière Noire FC (3-1) et des GRSE Wanderers (4-0), ce week-end. À Curepipe au stade George V, les protégés d’Abdel Ben Kacem ont réduit au silence Petite Rivière Noire en concrétisant les trois occasions de but créées dès la première mi-temps.
Face à une équipe de Petite Rivière Noire qu’ils avaient battue une semaine auparavant, les Curepipiens ont montré une belle efficacité, concrétisant leurs trois premiers tirs. Dès la troisième minute, le portier du PRNFC, Ivanh Marie-José, effectuait un mauvais renvoi, offrant ainsi à Gurty Calembé la balle du 1-0.
13e minute, et le milieu de terrain du Cercle de Joachim s’empare de l’espace adverse. Gros travail d’Adel Langue, qui donne à Calembé, qui sert à son tour Guyano Chiffone. Ce dernier ajuste un tir enroulé, trompant encore Marie-José.
Ce même Chiffone s’offrait un doublé à la 20e, lorsqu’il prit le dessus successivement sur le défenseur Emmanuel Georges, puis expédia encore une fois un petit tir enroulé dans la lucarne de Marie-José, décidément pas à la fête samedi. « Ce sont des débuts rêvés, on est bien partis. Les joueurs ont fait un très bon match et on prend les trois points », soulignait Abdel Ben Kacem, qui a remplacé Joe Tshupula à l’intersaison.
Cependant, loin de se décourager face aux trois buts, les coéquipiers de Christopher Bazerque portaient le jeu à l’avant. Ce dernier, converti en ailier gauche le temps d’une première tranche, allait réduire la marque à la 26e minute, en profitant d’un énorme cafouillage dans la surface de réparation de Joachim.
Enhardis par la réduction du score, les joueurs de l’Ouest retrouvaient un peu d’allant. Dans la foulée, Twaleb Fatehmamode effectuait un changement tactique dans le secteur offensif, en faisant entrer Andy Patate à la place d’Emmanuel Georges et en faisant reculer Bazerque d’une ligne.
Ce sera le calme plat jusqu’à la 55e minute, sur une action de but litigieuse. Le ballon avait-il franchi la ligne ? Le juge de ligne, lui, ne l’a pas vu, provoquant l’ire des joueurs de Petite Rivière Noire. Une situation vite ramenée à l’ordre par Rajindraparsad Seechurn, l’arbitre de la rencontre.
Puis, hormis quelques coups francs bien placés et mal exploités des deux côtés, on ne relèvera qu’une seule action notable, à la 83e minute de jeu. Abraham Odamé, qui retrouvait la compétition après plus de dix matches de suspension, effectue un gros travail sur le côté. Centre pour Calembé qui, seul face aux buts, voit son tir repoussé par Samuel Rebet. Les choses n’évolueront plus.
« C’est un mauvais début. Nous avons manqué de concentration sur ce match. Nous leurs avons offert deux cadeaux (ndlr : les deux premiers buts). Mais nous avons su réagir dans la foulée », explique Twaleb Fatehmamode.
Par contre, l’ASPL 2000 n’a pas fait dans la dentelle face aux GRSE Wanderers, confirmant son statut de challenger direct du Cercle de Joachim. Une victoire 4-0 au stade Auguste-Vollaire envoie les protégés de Sakoor Boodhun en tête du classement de la première journée.
Adrien Botlar (32e), John Chidozie (58e), Wiliam Narcis (62e) et Jonathan Ernest (76e) ont permis à l’ASPL 2000 d’être les premiers leaders au classement. La deuxième journée, mercredi, verra le Cercle de Joachim recevoir La Cure Sylvester, auteur d’une belle victoire (2-1) sur l’AS Quatre-Bornes dimanche, alors que l’ASPL 2000 recevra le Chamarel SC au stade St François-Xavier.