Le Petite Rivière-Noire FC a pris la tête de la Barclay Mauritius Premier League après sa victoire 2-0 dans le match au sommet de la deuxième journée du championnat face au Cercle de Joachim, hier en nocturne au stade Germain-Comarmond à Bambous.
Après sa victoire 2-0 dans le Charity Shield le 26 octobre dernier, le Petite Rivière-Noire FC (PRNFC) s’est imposé à nouveau face au Cercle de Joachim sur le même score en championnat. Les joueurs de l’Ouest réalisent du coup un doublé face aux champions sortants.
Ce match ô combien important pour se positionner au classement a tourné à la faveur des coéquipiers de Stéphane Pierre, qui n’ont d’ailleurs pas usurpé ce succès. Sur l’ensemble de la rencontre, le PRNFC était un cran au-dessus face à une formation curepipienne qui arrivait mal à trouver ses automatismes de la saison passée.
Même si ce sont les Curepipiens qui se sont procuré la première véritable occasion de la rencontre sur un tir enroulé d’Abraham Odame à côté de la lucarne droite de Romano Lahache (12e), c’est le PRNFC qui allait trouver l’ouverture grâce à son capitaine Stéphane Pierre. En effet, sur un coup franc tiré comme un boulet de canon, le ballon transperça le mur curepipien avant de glisser entre les gants d’Aboobakar Augustin (1-0, 22e).
Les deux équipes cherchaient à contrôler le milieu de terrain. Et à ce niveau, force est de constater que c’est l’équipe de Twaleb Fatemamode qui remporta cette bataille avec le trio Christopher Bazerque, Stéphane Pierre et Dany Février bloquant constamment les adversaires ou déjouant carrément leurs tentatives. Ce qui compliquait la tâche des joueurs de Joe Tshupula.
De l’autre côté, avec deux attaquants comme Gurty Calembé et Winley Lalouette, le PRNFC pouvait à n’importe quel moment déséquilibrer la défense adverse. D’ailleurs, Lalouette, longtemps hors des terrains de foot, a effectué un retour gagnant en marquant le second but de son équipe en reprenant du plat du pied un service de la tête de Christopher Bazerque (2-0, 27e).
« Ce match était capital pour nous. Il fallait le remporter. Les joueurs avaient bien reçu le message et ils ont fait ce qu’il fallait. Nous avons travaillé différents scénarios au cours de nos séances d’entraînement. L’équipe a progressé mais nous continuerons à travailler pour être encore plus efficaces », fait ressortir l’entraîneur du PRNFC.
Désormais leader de Premier League, les yeux sont braqués sur l’équipe de l’Ouest et cette dernière doit s’attendre à une opposition farouche de ses adversaires pour le déloger de son piédestal. « Nous savons ce que c’est que d’être leaders. Mais nous sommes prêts à assurer nos responsabilités et rester en haut le plus longtemps possible », indique le mentor de l’Ouest.
Décu certes de ce nouveau revers, Joe Tshupula concède que son équipe n’a pas produit le jeu auquel il s’attendait et que, collectivement, son adversaire était mieux préparé.