La 31e journée de la Barclays Mauritius Premier League, demain verra le choc Pamplemousses SC/ASPL 2000 au stade Anjalay. Les leaders ont démontré qu’ils n’étaient pas invincibles lors de la 30e journée.
On peut d’ores et déjà prévoir une belle opposition entre ces deux formations. Les deux équipes ont connu des destins opposés lors de la 30e journée. Si Pamplemousses a pris le dessus sur son précédent adversaire, Petite Rivière Noire FC (1-0), l’ASPL 2000 a par contre connu un léger contretemps avec sa défaite contre son voisin et rival, La Cure Sylvester. D’autant que Pamplemousses veut absolument reprendre la deuxième place à l’AS Quatre-Bornes.
Les Quatre-Bornais effectueront d’ailleurs un déplacement périlleux au stade St François Xavier pour croiser le fer avec La Cure Sylvester. On peut facilement prévoir que cette explication entre le deuxième et le quatrième du championnat sera serrée. Les Quatre-Bornais restent sur une victoire presque à l’arraché contre le Chamarel SC, tout comme les Sylvesters ont remporté le derby de Port-Louis contre l’ASPL 2000 (1-0).
Les protégés de Benjamin Théodore pourront compter sur leur solidité défensive pour faire la différence. Ils possèdent la deuxième défense du championnat avec seulement 25 buts pris. Les Sylvesters, quant à eux, retrouvent petit à petit des couleurs. Il semblerait que la mauvaise passe soit définitivement derrière eux et que le coaching de Mervin Édouard porte ses fruits.
Le Cercle de Joachim accueillera l’AS Rivière du Rempart. Une confrontation entre les cinquième et sixième du classement, avec un léger avantage aux Nordistes, qui semblent eux aussi retrouver la pleine possession de leurs moyens, en témoigne leur victoire (4-1) aux dépens du CSSC au cours de la 30e journée. Certes, ce fut en grande partie l’oeuvre d’un seul joueur, Jessen Rungassamy, auteur d’un triplé.
Mais la présence de joueurs de calibre, à l’instar de Christopher L’Enclume, ou de Sewram Gobin, meilleur buteur de la saison précédente, donne un certain relief à la formation nordiste. Le Cercle de Joachim possède également des éléments d’un niveau certain. Guiyano Chiffonne, Abraham Odame, Adel Langue sont autant de joueurs capables de ramener les choses à un niveau un peu plus élevé.
Le stade Anjalay sera le théâtre d’une deuxième explication, cette fois, entre les GRSE Wanderers et le Petite Rivière Noire FC. Un duel entre équipes prometteuses en début de saison, mais qui ont lâché trop de lest pendant le championnat et se voient donc obligées de jouer les faire-valoir. Cela dit, les deux formations ont changé leur encadrement technique. Les Rastas ont en effet confié les clés de la maison à Maurice Andrimandrato depuis la mi-saison, alors que Fidy Rasoanaivo s’occupe de Petite Rivière Noire depuis deux semaines déjà. Pari gagnant ? La réponse demain après-midi.
Finalement, le duel des mal classés, avec le Chamarel SC, neuvième, qui reçoit dans une sorte de baroud d’honneur le CSSC, lanterne rouge de la BMPL, au stade Germain-Comarmond. Là encore, la question est de savoir si Chamarel sera capable de reproduire la performance qui lui avait permis de créer la sensation lors de la 25e journée, lorsque les Verts avaient battu le Pamplemousses SC 5-1.
Le CSSC, pour sa part, avait enfin semblé laisser le début de saison derrière lui. Mais force est de constater que les Curepipiens retombent dans leurs travers. Ce qui pourrait à terme leur coûter cher. Dans tous les cas, les prochaines et dernières journées du championnat s’annoncent palpitantes.
Le programme (31e journée)
Stade Anjalay

Pamplemousses SC – ASPL 2000 (15h30)
GRSE Wanderers – PRNFC (18 heures)