Après trois semaines de pause, éliminatoires de la CAN 2017 et COSAFA Cup obligent, retour aux choses sérieuses. Les joueurs regagnent leurs clubs respectifs pour la dernière partie de la Barclays Mauritius Premier League, qui en sera à la 32e journée. On y verra notamment l’ASPL 2000, leader avec 69 points, accueillir les GRSE Wanderers (8es avec 29 unités), au stade St François Xavier, alors que le choc du 32e acte mettra aux prises l’AS Quatre-Bornes (2e) au Pamplemousses SC (3e).
Une victoire des Port-Louisiens les rapprocherait de leur premier sacre sous l’ère du football professionnel, étant entendu que l’AS Quatre-Bornes laisse des plumes face à Pamplemousses. Par contre, les Wanderers n’ont rien à perdre. Pour une équipe qui doit encore jouer le maintien en BMPL, un bon résultat serait le bienvenu, surtout après sa courte défaite contre le Cercle de Joachim, le champion en titre.
L’AS Quatre-Bornes et le Pamplemousses SC s’affronteront au stade Guy-Rozemont. Deux équipes qui se tiennent à cinq points l’une de l’autre. Les deux visent la deuxième place à la fin du championnat. Pour les Quatre-Bornais, le titre de vice-champion rendrait hommage à une belle saison. Pour le Pamplemousses SC, la deuxième place confirmerait que l’équipe retrouve un peu de son allant, après les moments difficiles.
La victoire devient même impérative pour Pamplemousses, qui ne possède que trois points d’avance sur La Cure Sylvester, quatrième avec 51 points. En fait, ce sont les Sylvesters qui seraient la clé de voûte de cette chasse au podium. Les Port-Louisiens affrontent cette semaine une équipe du CSSC à l’affût et très mal en point en championnat.
C’est là toute la difficulté dont aura à faire face La Cure. Le CSSC, qui a souvent montré des signes d’amélioration — jusqu’à forcer Pamplemousses au nul — ne vient pas avec la fleur au fusil. Une victoire, pour les uns comme pour les autres, les rapprocherait de leur objectif, même si ce sont les Curepipiens qui ont le plus à perdre.
Le Cercle de Joachim, champion en titre, se rendra au stade Germain-Comarmond pour croiser le fer avec le Petite Rivière Noire FC. Les Curepipiens, cinquièmes au classement, doivent encore se reprendre s’ils veulent se maintenir dans le top 5, même s’ils ont plus ou moins sécurisé leur place. De leur côté, les nouveaux protégés de Fidy Rasoanaivo semblent se contenter du ventre mou du tableau, alors qu’ils auraient pu aspirer à mieux.
Finalement, l’AS Rivière du Rempart et le Chamarel SC croiseront le fer au stade Auguste-Vollaire. Le véritable enjeu sera pour Chamarel, qui doit sortir de la mauvaise passe actuelle — le club est neuvième au classement — pour espérer sauver sa place en BMPL la saison prochaine. L’AS Rivière du Rempart, seulement sixième, doit sécuriser son classement. Ce qui passe par une victoire demain.