La 34e de la BMPL a souri au champion, l’ASPL 2000, et au CSSC, déjà un pied en D1, qui se sont offert une petite ballade contre le Petite Rivière Noire FC et les GRSE Wanderers 3-0 et 3-1 respectivement. L’occasion pour les Port-Louisiens de s’affirmer un peu plus dans le championnat, alors que les Curepipiens sauvent l’honneur avant le grand plongeon.
Les protégés de Sakoor Boodhun ne se sont pas contentés de faire le boulot. Loin de là. En fait, contre le PRNFC, ils ont même sortis le grand jeu. Adrien Botlar, d’abord aux 4e et 63e, puis Ludovic Lafoudre, crucifiaient les troupes de Fidy Rasoanaivo, asseyant un peu plus leur emprise sur un championnat qu’ils dominent depuis longtemps. Ce faisant, ils confirment que leur titre de champion n’a pas été usurpé.
Par contre, le CSSC, malgré son statut de relégué, a retrouvé un peu de son allant contre l’autre formation mal classée GRSE Wanderers. Un match qui valait tout son pesant d’or pour les uns comme pour les autres, et qu’ils ne devaient rater sous aucun prétexte. Mais le CSSC, n’ayant plus rien à perdre, envoyait un message très tôt dans la rencontre par Menzy Coco (6e). Yves Mvondo répondait dans la foulée (19e).
Ce sera là le seul coup d’éclat des GRSE Wanderers, qui sombraient. En effet, un penalty sifflé à l’heure de jeu et transformé par son capitaine Yash Veeranah, avant qu’Ashley Nazirah ne plantât le dernier clou dans le cercueil des Wanderers (70e). Un peu de baume au coeur pour les Curepipiens, qui devront à nouveau batailler ferme pour revenir dans la BMPL la saison prochaine.
Le Pamplemousses SC, par contre, réalise la bonne opération de la 34e semaine de championnat. En effet, les protégés de Tony François ont remporté une précieuse victoire contre le Chamarel SC. Cette rencontre a été l’occasion pour Branly Ratovorinina de soigner son capital buts, avec deux réalisations, dont un penalty aux 27e et dans les arrêts de jeu. Auparavant, Hollas Ramansoany avait donné l’avantage aux Nordistes (12e) avant que Roselane ne réduisît le score sur penalty à la 56e.
L’AS Quatre-Bornes, en revanche, a subi un coup du sort au cours de la semaine écoulée. En effet, les joueurs de Benjamin Théodore se sont vu retirer les trois points de la victoire face aux GRSE Wanderers après que quatre membres de l’effectif quatre-bornais eurent participé à un tournoi inofficiel (voir plus loin).
Pour en revenir à la 34e journée, les Quatre-Bornais n’ont ramené qu’un point de leur joute contre le Cercle de Joachim. Le premier but fut signé Arnaud Stafford pour l’AS Quatre-Bornes (43e), qui pensait tenir le bon bout jusqu’à ce que Guiyano Chifonne ne ramenât les deux équipes à niveau à la 70e.
L’AS Quatre-Bornes reste sous la menace de La Cure Sylvester, auteur d’un nul (2-2) contre l’AS Rivière du Rempart. En effet, les Sylvesters se retrouvent à deux points des Quatre-Bornais. Ils avaient pourtant les choses en main, avec l’ouverture du score par Gianno Li Tien Kee peu avant la mi-temps (44e). Mais les Nordistes ripostaient dès la reprise, par Brice Curpanen d’abord (52e) puis Christopher L’Enclume (57e). Il fallut attendre la 62e pour voir Stephen Arthée offrir le but de l’égalisation.
Ce championnat, s’il a déjà sacré son champion, est toutefois indécis en ce qui concerne les accessits. Les deux dernières journées seront déterminantes pour Pamplemousses SC, l’AS Quatre-Bornes et La Cure Sylvester.