On arrive demain à la 36e et dernière journée de la Barclays Mauritius Premier League. L’heure pour l’ASPL 2000, convaincant champion du présent exercice, de se voir remettre sa couronne au stade Guy-Rozemont, mais aussi d’affirmer son autorité face à l’AS Quatre-Bornes, dont les déboires n’en finissent pas depuis trois journées, alors que tout ne sera qu’une question mathématique à la fin.
À vrai dire, c’est bien l’AS Quatre-Bornes qui réalise la pire opération des deux dernières journées. Deux matches nuls, une défaite sur tapis vert : les hommes de Benjamin Théodore sont passés du statut de sérieux candidats à la deuxième place à celui de potentiel quatrième, La Cure Sylvester se positionnant à ce rang, à égalité de points avec les Quatre-Bornais.
Ironie du sort, ce match est peut-être celui qui sauvera la troisième place des Quatre-Bornais, étant entendu que les Port-Louisiens soient de simples spectateurs. Mais comme ces derniers sont bien partis pour battre le record d’invincibilité, on voit mal l’ASQB s’imposer contre le nouveau champion.
Ailleurs, au stade St François Xavier, La Cure Sylvester tentera le tout pour espérer célébrer le premier podium professionnel de son histoire. Il lui faut en effet compter sur un faux-pas des Quatre-Bornais et un match nul ferait son affaire. L’adversaire du jour, Les GRSE Wanderers, semble à la portée des Sylvesters.
Mais attention tout de même à la pugnacité des Rastas, qui ont déjà donné du fil à retordre aux banlieusards, même si ces derniers partent avec l’avantage psychologique d’avoir remporté deux succès contre cet adversaire. Les Sylvesters, qui restent sur une bonne série, tenteront d’engranger les trois points qui leur permettraient de distancer définitivement l’AS Quatre-Bornes.
Cette ultime journée sera celle des enjeux pour toutes les équipes. Mais pour certaines, ce sera l’occasion de sauver les meubles. Le Cercle de Joachim et le Chamarel SC, qui s’affronteront au stade Germain-Comarmond, en font partie.
Ces deux formations, au parcours pourtant opposé, n’ont plus rien à perdre dans le championnat.
Du coup, Joachim tentera de maintenir son rang (5e) contre une équipe qui connaîtra la D1 la saison prochaine. Les Curepipiens ne peuvent d’ailleurs pas espérer mieux qu’une cinquième place, étant trop loin du top 4 et du sixième (PRNFC). Quant au Chamarel SC, une victoire permettrait de quitter la BMPL sur une bonne note, d’autant qu’ils ont infligé un revers aux GRSE Wanderers.
Le Pamplemousses SC, qui s’apprête à terminer deuxième du championnat, reçoit une AS Rivière du Rempart mal en point. Les vert et blanc viennent de se prendre neuf buts contre le champion en titre. Cette rencontre sera l’occasion, la dernière de la saison, pour le joueur de Pamplemousses Branly Ratovorinina, meilleur buteur, de se mesurer à Jesson Rungassamy, troisième au classement des goleadors.
Finalement, le CSSC, l’autre relégué, croisera le fer avec le Petite Rivière Noire FC au stade Auguste-Vollaire. Un match sans trop d’enjeux, puisqu’on sait déjà où évoluera le CSSC la saison prochaine, alors que Petite Rivière Noire voudra les trois points pour se maintenir à la sixième place.