L’ASPL 2000, challenger direct du Cercle de Joachim, a démontré qu’il est le maître de Port-Louis en remportant le quatrième duel de la capitale sur le score de 1-0, hier, au stade St François Xavier, dans le cadre de la 30e journée de la Barclays Mauritius Premier League. Un but marqué par William Site, avec la complicité de Ludovic Lafoudre, en fin de première période, a suffi au bonheur des Port-Louisiens, tandis que le Cercle de Joachim a étrillé l’Entente Boulet Rouge Riche Mare Rovers au stade Auguste Vollaire, à Flacq (6-0).
Si l’ASPL 2000 a su profiter de la seule véritable occasion de but, les joueurs de La Cure Sylvester se signalent dès l’entame de la rencontre. La frappe de Fabrice Li Tien passe cependant assez loin des buts de Steward Leopold, titularisé à la place de Jean-François Amomoothoo.
De là, les choses n’ont pas vraiment bougé. L’ASPL 2000, pour ne pas faire mentir sa réputation de meilleure attaque (entre-temps cédée au Cercle de Joachim), passait la majeure partie de la première tranche dans le camp adverse. Quelques passes, savamment orchestrées, quelques débordements rapides de Ludovic Lafoudre, en verve hier, et Yannick Macoa se retrouvait sollicité à tous les instants.
Puis, l’impensable se produit, à la 18e minute. Lafoudre se retrouve seul face au portier de La Cure. Ce dernier, pour sauver ses bois, tente une sortie hasardeuse. Le choc est inévitable. « Il est blessé aux côtes. On ne sait pas plus », lâche Danilo Perticot, l’entraîneur de La Cure Sylvester. Dans la foulée, l’ailier de l’ASPL 2000 écopait du jaune.
La sortie de Yannick Macoa sur une civière sera l’image de la première mi-temps. L’entrée en jeu de Westley Jackson, cependant, n’apportait pas la même sérénité que la présence de Macoa. Cela dit, les hommes de Perticot traçaient leur route dans le camp adverse, sans pouvoir trouver la faille.
Mais la 43e minute sonnera le glas des ambitions de victoire de La Cure Sylvester. Énième débordement de Ludovic Lafoudre, qui centre pour William Site. Ce dernier, bien inspiré, ne se fait pas prier pour propulser le cuir au fond des filets de Jackson. Mais il célébrera son but avec un peu trop de verve, enlevant son maillot, écopant du même coup d’un carton jaune.
De retour de la pause, la défense de La Cure Sylvester était de nouveau sollicitée, alors qu’elle subissait une série de tirs. La Cure se créait aussi des occasions, comme ce coup franc de Linley Brasse, entré en jeu à la 59e minute à la place de Li Tien Kee, mais le buteur des banlieusards exploitait mal un ballon pourtant bien placé.
Fort de son avantage, Sakoor Boodhun faisait entrer le Malgache Olivier à la place de William Site, afin d’apporter une nouvelle impulsion au secteur offensif. Un choix presque payant, puisque le Malgache, profitant d’une mauvaise relance, forçait Jackson à se coucher sur son tir du gauche.
La Cure Sylvester subissait encore les offensives, mais ne craquait pas. A l’arrivée, un succès qui maintient l’ASPL 2000 à la deuxième place, à trois points du Cercle de joachim, facile vainqueur de l’Entente Boulet Rouge Riche Mare Rovers, au stade Auguste Vollaire à Flacq.
Un succès qui porte en grande partie la griffe d’Abraham Obame, qui a inscrit un triplé aux 8e, 32e et 81e. Yannick Dig Dig (63e), Nilesh Rasdarisingh (77e) et Issa Nazarally (92e) y sont allés de leurs buts.