Nous entamons presque la dernière ligne droite de la Barclays Mauritius Premier League avec l’avant-dernière journée qui se tiendra ce mercredi sur les différents stade de l’île, à partir de 15h. Le leader Cercle de Joachim, qui compte trois points d’avance sur l’ASPL 2000, est bien placé pour remporter son premier titre de champion sous l’ère de la professionnalisation…
En cas de victoire contre le Pamplemousses SC ce mercredi dans son antre du stade George V (Curepipe) et si dans le même temps, l’ASPL 2000 perd son match ou est tenu en échec par Chamarel SC, Cercle de Joachim sera couronné champion de Maurice. Mais forcément, la formation de la Capitale ne l’entend pas de cette oreille et défendra ses chances jusqu’au bout. D’autant que lors de l’ultime journée, la bande à Sakoor Boodhun accueillera dans son chaudron du stade St-François Xavier, le champion sortant. Assisterons-nous à une finale pour le titre? À ce stade, rien n’est moins sûr. L’ASPL 2000 n’a plus droit à l’erreur et devra impérativement venir à bout de Chamarel au stade Germain Comarmond (Bambous).
Victorieux de Petite-Rivière-Noire sur le plus petit score à Bambous le week-end écoulé, les coéquipiers de Bruno Ravina ont eu beaucoup de mal à se défaire de l’équipe de l’Ouest. C’est Luther Rose qui a donné la victoire aux siens à la 75e minute de jeu. Tout laisse présager que ce ne sera pas une partie de plaisir face à Chamarel, toujours à Bambous, mais les hommes de Sakoor Boodun sont condamnés à l’emporter. Cercle de Joachim n’a également pas eu une partie de plaisir contre l’AS Quatre-Bornes au stade Sir Gaëtan Duval à Rose-Hill. C’est à l’expérience que Joe Tshupula et ses guerriers ont fait la différence grâce à son attaquant malgache, Zola Raveloarison, qui a repris victorieusement un centre de Brandon Citorah venant de la droite.
Pamplemousses espère jouer un mauvais tour au CDJ
« Nous allons tout donner car nous voulons impérativement ce titre de champion. C’est une occasion à ne pas rater pour les joueurs qui sont conscients de l’enjeu. Nous nous devons de garder le cap pour ainsi rester fort mentalement. C’est un dénouement qui s’annonce palpitant pour les fans du ballon rond », indique le coach de Joachim, Joe Tshupula. Ce dernier devra faire sans son attaquant Yannick Dig-Dig, souffrant d’une pubalgie. Ils ne devront en aucun cas sous-estimer le Pamplemousses SC qui a consolidé sa troisième place en s’offrant une précieuse victoire contre Chamarel (2-1) au stade Anjalay. La bande à Curtis Calambé avait pourtant ouvert la marque par l’intermédiaire de Charlie Koadio (29e) mais Branly Ratovonirina a trouvé le chemin des filets à deux reprises (38e, 68e) pour permettre à son équipe de prendre les trois points.
Pamplemousses compte désormais trois points d’avance sur PRNFC (4e) qui se retrouve maintenant sous la menace du Curepipe Starlight (5e), à deux points de la 4e place. Les Curepipiens, à domicile, restent sur un succès contre la lanterne rouge Entente Boulet Rouge/Riche-Mare Rovers (2-1), décrochant la victoire sur un but décisif de Fabien Pithia à quatre minutes du coup de sifflet final. Le CSSC affrontera cette fois-ci l’AS Rivière-du-Rempart au stade Anjalay. Les Nordistes restent sur un nul enregistré contre La Cure Sylvester. Wesley Lapierre avait donné l’avantage à l’équipe port-louisienne (53e) mais le meilleur buteur du championnat, Sewram Gobin (23 buts) a rétabli l’équilibre. C’est Petite-Rivière-Noire qui se déplacera dans le bouillant stade de St-François pour y affronter La Cure.