Les regards seront braqués sur le choc entre le leader Petite Rivière-Noire FC et son dauphin ASPL 2000 (Germain-Comarmond) pour le compte du 16e acte de la Barclays Mauritius Premier League. L’issue de cette palpitante joute pourrait apporter des changements au classement.
À l’aller, l’ASPL 2000 avait eu raison du Petite Rivière-Noire FC (PRNFC) 2-0, lui infligeant au passage sa première défaite en championnat. Pour ce qui est de la confrontation de demain, les choses s’annoncent plus ou moins difficiles d’un côté comme de l’autre.
Le PRNFC cherchera une victoire afin de se maintenir en tête, alors que l’équipe de la capitale, qui reste sur deux nuls consécutifs, tentera à tout prix de renouer avec le succès. « Ce sera un match assez difficile et ce sera du 50-50. Nous devons réaliser un résultat convenable », fait ressortir Sakoor Boodhun, entraîneur de l’équipe port-louisienne.
Twaleb Fatemamode, entraîneur du PRNFC, souligne pour sa part que cette rencontre est importante pour son équipe en championnat et aussi pour le moral de son groupe en vue de leur participation africaine à la Coupe de la CAF. « Notre conception est de prendre un match après l’autre. Je pense que les joueurs sont conscients de l’enjeu de ce match face à un adversaire qui fait partie des meilleurs du championnat », indique-il.
Cette rencontre PRNFC/ASPL 2000 sera suivie particulièrement par le Cercle de Joachim, qui croisera le fer avec l’AS Quatre-Bornes. Si le premier choc accouchait d’un nul et que Joachim, qui compte deux points de retard sur le leader, remportait son match contre l’AS Quatre-Bornes, les Curepipiens pourraient alors s’emparer des commandes. Toujours est-il que les joueurs de Joachim ne devraient pas se laisser gagner par un excès de confiance.
« Notre priorité est de remporter notre match. La possibilité d’accéder au fauteuil de leader vient après. L’équipe a démontré ses qualités dans n’importe quelle situation. La solidarité et la discipline restent un de nos points forts », remarque Joe Tshupula, entraîneur de Joachim.
Lors de la 15e journée mercredi dernier, le champion en exercice a démontré qu’il a du caractère en remportant de manière spectaculaire le derby curepipien aux dépens du Curepipe Starlight SC 3-1. Joachim devra se passer des services de son capitaine et défenseur central, Denis Dookee, suspendu car ayant écopé d’un rouge direct lors de son dernier match.
La Cure Sylvester, qui a arraché un nul face aux Rovers, aura du travail lorsqu’il recevra l’AS Rivière-du-Rempart. Les Port-Louisiens, qui n’ont pas connu de succès depuis quelque temps, devront redoubler d’efforts afin de quitter la zone dangereuse.
Le Pamplemousses SC, qui a tenu l’ASPL 2000 en échec, est bien placé pour donner la réplique à une formation de Chamarel SC peu régulière qui a courbé l’échine devant l’AS Quatre-Bornes lors de la dernière journée.
Le CSSC, après sa déconvenue dans le derby curepipien, est bien placé pour faire la différence face à une formation de l’Entente Boulet-Rouge-Riche Mare Rovers qui ne cesse de laisser des plumes.
Le programme (16 journée)
Dimanche 1er février (à 16h)
GERMAIN-COMARMOND (BAMBOUS)
Petite Rivière-Noire FC/ASPL 2000
ANJALAY (BELLE-VUE)
Pamplemousses SC/Chamarel SC
SIR GAËTAN-DUVAL (ROSE-HILL)
AS Quatre-Bornes/Cercle de Joachim
NEW GEORGE V (CUREPIPE)
Curepipe Starlight SC/Entente BR-RM Rovers
ST FRANÇOIS-XAVIER (PORT-LOUIS)
La Cure Sylvester SC/AS Rivière-du-Rempart