La 26e journée de la Barclays Mauritius Premier League aujourd’hui  verra le duel de la ville lumière entre le CSSC et le Cercle de Joachim au stade George V, alors que le leader ASPL 2000 pourra encore creuser l’écart en tête du tableau si les Port-Louisiens remportent l’explication contre l’AS Rivière du Rempart au stade Anjalay.
Cette 26e journée pourrait être celle des équipes en forme du moment. D’un côté le CSSC, qui semble redorer peu à peu son blason terni, qui affrontera le champion déchu, le Cercle de Joachim. De l’autre, l’AS Rivière du Rempart, qui a le vent en poupe depuis quelques semaines.
En fait, il faudra suivre attentivement la prestation des Port-Louisiens, leaders avec 56 points, soit dix de mieux que le Pamplemousses SC à dix journées de la fin. Mais cette semaine devrait surtout être l’occasion pour les uns et les autres de renouer avec le succès, après une 25e journée riche en matches nuls.
Certes, les Port-Louisiens possèdent la meilleure attaque (51 buts marqués), mais l’AS Rivière du Rempart a des arguments capables de débloquer un match d’un coup de patte. Jesson Rungassamy, auteur de 15 des 38 buts de l’AS Rivière du Rempart, portera à coup sûr le poids des attentes nordistes sur ses épaules. Tout comme Christopher L’Enclume, passé au Nord à l’intersaison, qui s’impose petit à petit comme un maillot essentiel dans l’entrejeu.
Le stade St François Xavier sera le théâtre d’une lutte entre deux équipes qui cherchent le rachat. D’un côté La Cure Sylvester, éjecté du podium par l’AS Quatre-Bornes, qui n’a ramené qu’un point en trois sorties. Et de l’autre le Pamplemousses SC, qui vient de subir une de ses plus lourdes défaites en championnat, contre le Chamarel SC (1-5).
Forcément, l’enjeu est de taille. Pamplemousses voulait à tout prix rester au contact de l’ASPL 2000. Sa défaite, dimanche dernier, l’a au contraire éloigné du titre de champion. Dans la foulée, Fidy Rasoanaivo, en délicatesse depuis quelques temps, selon les dirigeants du club, a été limogé. Le nouvel entraîneur, Jean-Richard François, arrivera-t-il à trouver la bonne formule pour espérer recoller aux basques de l’ASPL 2000 ?
La Cure Sylvester n’est également pas au mieux. Arrivera-t-il à retrouver la hargne qui était sienne sous Richard Achille, qui a laissé les rênes du club à Mervin Edouard ? L’AS Quatre-Bornes, qui joue une place sur le podium, devra quant à lui faire preuve de prudence face au Petite Rivière Noire FC. Les Quatre-Bornais, qui accueillent les joueurs de l’Ouest, ne sont qu’à deux points de Pamplemousses, alors que le PRNFC végète dans la seconde partie du tableau.
Finalement, le Chamarel SC accueillera, dans un duel de mal classés, les huitièmes du classement, les GRSE Wanderers. Une joute a priori équilibrée, mais qui pourrait bien sourire au club aux sept couleurs, surtout qu’il reste sur une belle victoire face à Pamplemousses. Mais les Wanderers, qui veulent se maintenir dans la BMPL, joueront crânement leur chance face à un adversaire qui peut dans un bon jour mettre à mal toute leur défense.