La 8e journée de la Barclays Mauritius Premier League (BPML) nous gratifiera d’une belle affiche aujourd’hui, celle mettant aux prises l’ASPL 2000 (2e du championnat) au champion de Maurice Cercle de Joachim au New George V Stadium. Un déplacement périlleux pour la formation phare de la capitale d’autant que la bande à Joe Tshupula a retrouvé le chemin de la victoire lors de la précédente journée.
C’est le choc de cette 8e journée. Celui mettant aux prises l’ASPL 2000, seule équipe invaincue à ce jour en championnat au champion en titre, Cercle de Joachim, qui pointe à la 5e place, accusant huit longueurs de retard sur son adversaire du jour. Pourtant, même si sur papier l’équipe de la capitale partira avec les faveurs des pronotics, elle ne devra pas sous-estimer la formation de la banlieue de Curepipe, qui reste sur une deux victoires consécutives, la dernière contre le Pamplemousses SC lors de la précédente journée sur le score de 4 buts à 1. La mayonnaise commence-t-elle à prendre du côté de la bande à Joe Tshupula ?
La réponse cet après-midi face à l’un des prétendants au titre, l’ASPL 2000. Cette dernière formation est actuellement dans une excellente forme également, ayant facilement disposé de Chamarel SC lors de la semaine écoulée par 4 buts à 1. L’équipe de Sakoor Boodhun possède par ailleurs la meilleure défense du championnat avec seulement quatre buts encaissés. L’attaque portlouisienne ne s’en tire pas trop mal non plus puisque les attaquants ont déjà  trouvé les chemins des filets à 15 reprises, à égalité avec le Curepipe Starlight Sports Club. Seul le leader Petite-Rivière-Noire FC qui a fait mieux, ayant marqué à 20 reprises. Ce sera à n’en point douter un match très disputé puisque l’ASPL 2000 n’a pas droit à l’erreur et ne doit en aucun cas laisser filer le PRNFC en tête du classement
Un derby de l’Ouest qui vaudra le détour
La bande à Twaleb Fathemamode is back on the winning track. En effet, Petite-Rivière-Noire n’a pas eu à forcer son talent la semaine dernière pour battre le néo-promu La Cure Sylvester, score final 5 buts à 2, après avoir enregistré sa première défaite contre l’ASPL 2000 une semaine auparavant. Cette fois-ci, place à un savoureux derby de l’Ouest contre le voisin ennemi, Chamarel SC, une rencontre qui vaudra très certainement le détour au stade Germain Comarmond à Bambous. Même si les coéquipiers de Stephane Pierre sont favoris pour prendre les trois points de la victoire, ils devront se méfier de l’opposition car n’oublions pas qu’un derby reste sur un derby. Et que sur un match, Chamarel pourrait bien donner du fil à retordre au leader.
Mais PRNFC compte en ses rangs un certain Gurty Calembé, auteur de 8 buts en autant de confrontations. Il voudra définitivement faire parler son efficacité d’autant que dans une telle partie, marquer serait un plus pour le prestige. Le CSSC, 3e du championnat, tenu en échec par l’Association Sportive Rivière-du-Rempart (1-1) se doit de retrouver le chemin de la gagne contre La Cure Sylvester sur le terrain synthétique de St-François Xavier. Le promu reste sur deux défaites et une troisième aujourd’hui donnerait un mauvais coup au moral des joueurs.
L’AS Rivière-du-Rempart affrontera pour sa part le promu l’AS Quatre-Bornes dans son antre du stade Anjalay. Les protégés de Tony François semblent bien placés pour empocher les trois points étant beaucoup plus expérimentés que leurs vis-à-vis. Les deux formations restent toutefois sur deux matches nuls. Les Nordistes compteront une nouvelle fois sur leur attaquant vedette, Sewram Gobin (meilleur buteur de la saison passée), qui a déjà inscrit 6 buts.
La dernière rencontre verra la joute opposant le dernier de la classe, Entente Boulet Rouge/Riche Mare Rovers au Pamplemousses, avant-dernier dans un duel des mal-classés. Un match a priori équilibré et il se pourrait bien que les deux équipes se séparent sur un score de parité. Les hommes d’Henri Spéville, battu par Cercle de Joachim sont actuellement dans le rouge, n’ayant enregistré qu’une seule victoire depuis le début de la saison. C’est la mauvaise entame du coach nordiste depuis sa prise de fonction comme entraîneur.