Place a la 29e journée de Barclays Mauritius Premier League aujourd’hui avec le choc mettant aux prises le champion de Maurice et leader de la BMPL Cercle de Joachim à Petite Rivière Noire (3e) au New George V Stadium. Les coéquipiers de Joe Tshupula n’ont pas droit à l’erreur et devront impérativement car dans le même temps, l’ASPL 2000 (2e) recevra la visite de l’AS Rivière du Rempart.
Le leader du championnat joue gros face à Petite-Rivière-Noire. Tout faux pas est interdit pour le Cercle de Joachim s’il veut aller jusqu’au bout de son ambition de décrocher le titre pour la première fois sous l’ère professionnelle. Toutefois, le champion sortant est conscient que plus l’échéance est proche plus la compétition sera davantage dure. Apres avoir pris la mesure d’une autre formation de l’Ouest, à savoir Chamarel sur le score de 2 buts a 0 mercredi dernier, les coéquipiers de Denis Dookee s’attaque à une équipe beaucoup plus coriace et ne pourra pas se permettre de commettre des erreurs dans le sprint final.
La bande à Twaleb Fathemamode, qui pointe à six longueurs du leader, n’a pas abdiqué dans la course au titre. De ce fait, PRNFC auront une occasion à ne pas rater pour parvenir à combler leur retard au general. Une victoire du PRNFC pourrait définitivement relancer le championnat. Notons par ailleurs que la formation de l’Ouest est la seule de ce top 3 à avoir encaissé 33 buts en 28 matches de championnat. Les Yannick Dig Dig, Odame Abraham et Christopher L’Enclume seront à surveiller comme le lait sur le feu. Du côté de PRNFC, les yeux seront rivés sur Gurty Calembe meilleur buteur de la ligue avec 18 réalisations, lui qui aura la lourde responsabilité de mener les siens vers la victoire. Cette partie s’annonce explosive.
L’ASPL 2000, qui reste dans les pas du leader, n’attend qu’un échec de l’équipe de la banlieue de Curepipe pour prendre les commandes. L’équipe phare de la capitale recevra une équipe de l’AS Rivière-du-Rempart difficile à manier. Les Nordistes peuvent alterner le bon et le moins bon. Victorieux du Pamplemousses SC sur le plus petit score qui soit, l’ASRR comptera sur son attaquant vedette, Sewram Gobin pour faire trembler les chemins adverses. Le buteur nordiste totalise déjà 17 buts en championnat. Toujours est-il que les portlouisiens seront intraitables dans leur fief de la pelouse synthétique de St-François Xavier.
Duel des mal-classés qui vaudra le détour
Battu lors de la précédente journée, le Pamplemousses SC tentera de renouer avec le succes. Mais les coéquipiers de Colin Bell auront sans doute une farouche opposition face aux guerriers de La Cure Sylvester, emmenés par son capitaine Yannick Macoa. Les statistiques plaident en faveur des hommes d’Henri Speville. Vainqueur de la Republic Cup, La Cure Sylvester luttent actuellement pour le maintien et devra faire le maximum pour tirer son épingle du jeu. Les Nordistes du Pamplemousses SC ont réalisé un sans-faute en remportant les trois dernières confrontations face à son adversaire du jour.
Chamarel SC affrontera de son côté la lanterne rouge Entente Boulet Rouge/Riche Mare Rovers au stade Germain Comarmond. Actuellement neuvième et avant-dernier au classement, les joueurs de l’Ouest veulent remonter la pente afin d’éviter de disputer les barrages. Dans ce duel des mal-classés, Chamarel partira toutefois avec un mince avantage. L’AS Quatre-Bornes et le Curepipe Starlight en découdront quant à eux a Rose-Hill au stade Sir Gaetan Duval. Les Curepipiens, qui traversent actuellement  une mauvaise passe, devront impérativement se ressaisir afin de préserver leur quatrième place au classement ou encore chercher un podium final.